Jeux Olympiques 2021 : le formidable « sacrifice » de Craviotto pour être porte-drapeau : « Quoi qu’il en soit, c’est certainement quelque chose de précieux »

Craviotto au sel et Mireia Belmonte, les porte-drapeaux espagnols aux Jeux Olympiques, ont fait part de leurs sentiments lors de la cérémonie d’ouverture de Tokyo 2022.

Le canoéiste espagnol considère qu’il est « le plus beau moment » de sa carrière d’athlète… mais il a aussi un sacrifice derrière pour réaliser son rêve : « Je ne sais pas trop comment ce sera. Je ne sais pas si c’est un drapeau, s’il va y avoir deux. Le bus vient me chercher à 8h du matin et j’ai sept heures de route jusqu’à Tokyo et sept le lendemain, mais j’ai hâte », a-t-il assuré.

Share