in

Joey Jordison et son combat contre la myélite transverse et les médicaments – Les Nouvelles de Chihuahua – Intrelíneas

Joey Jordison considéré comme l’un des plus grands batteurs de tous les temps, il a lutté contre la myélite transverse et a vaincu la maladie qui provoque une inflammation des deux côtés d’une section de la moelle épinière qui lui a privé la capacité de jouer de la batterie et il a continué à tout donner. scénarios.

« C’était à la fin des spectacles que nous faisions en mémoire de Paul Gray. On était au Canada, c’était la fin de la tournée et quelque chose m’est arrivé, je ne savais pas ce que c’était, mais je me sentais super malade. Vous pouvez être très malade et continuer à jouer, mais c’était quelque chose que je n’avais jamais ressenti auparavant, puis ils ont découvert que j’avais une myélite transverse, une maladie neurologique qui affecte votre colonne vertébrale et handicape vos jambes.

« J’ai joué ces derniers concerts et j’avais vraiment peur, je ne savais pas ce que c’était. Il ne buvait même pas, tout allait bien, mais il fallait le porter sur scène. La douleur était quelque chose que je n’avais jamais ressenti et je ne la souhaiterais même pas à mon pire ennemi », a commenté le batteur dans une interview accordée à Metal Hammer.

Joey est allé jusqu’à dire que sa maladie avait été un catalyseur pour que ses collègues membres de Slipknot l’expulsent du groupe en 2013, il a commenté qu’ils pensaient qu’il avait à nouveau des problèmes de drogue et c’est pourquoi il ne pouvait pas jouer de la batterie.

“Pas de rendez-vous avec le groupe ? Rien. Quelque chose de la direction ? Non rien. Tout ce que j’ai reçu, c’est un putain de courriel stupide disant que j’étais hors du groupe pour lequel je me suis cassé le cul toute ma vie pour créer », avait-il déclaré à l’époque.

En 2017, le musicien dans différentes interviews a souligné qu’il était toujours en contact avec plusieurs membres du groupe de métal alternatif, comme ils l’ont catalogué, et a également annoncé qu’il était déjà en bonne santé et prêt à poursuivre ses nouveaux projets, dont Vimic. , un groupe qui s’est formé avec certains de ses compagnons de son autre projet Scar the Martyr.

Joey est né à Des Moines, Iowa, il a été co-fondateur du désormais légendaire groupe de métal Slipknot, plus tard Paul Gray l’a invité à en faire partie en 1995, avec qui il a réalisé quatre albums studio et un live.

“Quand je suis avec Slipknot, c’est comme un rhume, quand on est tous ensemble, il n’y a rien de tel, c’est quelque chose qui sort de l’ordinaire, c’est comme une sensation étrange, une fois qu’on est ensemble dans une pièce il se passe quelque chose… “, a-t-il déclaré dans une interview incluse dans le DVD “Voliminal: Inside the Nine”, qu’ils ont sorti en 2006.

Les compétences du batteur et ses compétences en écriture de chansons ont été reconnues par de nombreux musiciens de la scène métal qui ont cherché à travailler ou à faire quelque chose avec lui, Marilyn Manson lui a demandé de remixer son tube “The Fight Song” et l’a inclus dans sa vidéo, il est apparu dans sa vidéo « Tainted Love », une reprise du groupe Soft Cell.

Par : El Universal

Golf : Polémique entre DeChambeau et Cobra : “Ce pilote est nul”

Jolie femme : Pomplamoose – Actualités Musicales