Johnny Depp dit qu’il est boycotté par Hollywood

Dans une nouvelle interview, l’acteur Johnny Depp dit qu’il est boycotté par Hollywood depuis qu’il a perdu son procès en diffamation contre le tabloïd britannique The Sun en 2020. Le procès très médiatisé a conduit Depp à démissionner de Warner Bros. La franchise Fantastic Beasts, et selon l’acteur, le travail s’est en grande partie tari depuis.

Bien que l’interview de Depp avec le journal britannique The Times – qui fait partie du même groupe d’édition appartenant à Rupert Murdoch que The Sun – était ostensiblement pour discuter de son nouveau film Minamata, sur un photographe du magazine Life, USA Today rapporte que les commentaires de Depp ont continué à dériver vers un « cinq ans surréalistes » en raison du litige. Depp aurait parlé dans des pensées souvent incomplètes, décrites dans l’article comme des « énigmes » et des « phrases brisées ».

« Tout ce que j’ai traversé, je l’ai traversé », a déclaré Depp. « Mais, finalement, cette arène particulière de ma vie a été si absurde. » Depp a ajouté que les carrières dans le divertissement sont « une longue route[s] qui deviennent parfois maladroits » et « parfois tout simplement stupides ».

Depp a été invité à quitter la franchise Fantastic Beasts après que le tabloïd britannique l’a qualifié de « batteur de femmes », ce qui a déclenché des modèles de comportement de fans laids et prévisibles en ligne, en particulier contre son ex-femme Amber Heard (Aquaman). En 2022, Depp a une autre bataille juridique à venir contre le Washington Post pour un article d’opinion sur la violence domestique, qui dans cette nouvelle interview a déclaré « il ne pouvait pas en parler ».

Share