Jon ne réalise pas le « miracle » à Valderrama et Rafa Cabrera Bello prend son envol

Ramon Palomar

15/10/2021 à 19:03 CEST

Jon Rahm a clôturé sa participation au Estrella Damm Andalucía Masters avec un retour de 74 coups (+3) Cela ne lui a pas permis de se remettre d’une mauvaise première journée (+7) et ce vendredi il a fait ses valises avec toute sa famille pour rentrer aux Etats-Unis lundi prochain.

Barrika n’a pas été à la hauteur de son jeu au cours des deux semaines au cours desquelles il a concouru en Espagne et il revient en Arizona avec un mauvais goût dans la bouche, après n’avoir pu offrir un spectacle aux fans espagnols qui l’attendaient avec impatience.

Mais son jeu n’a jamais commencé, ni jeudi ni ce vendredi – même s’il a signé au moins deux birdies – et il n’y a pas eu assez de réactions pour entamer le week-end à Valderrama. Il a terminé avec 152 coups sûrs (+10), à la 100e place.

Cabrera Bello ralentit

Cabrera Bello ralentit

Ce n’était pas non plus un grand jour pour le champion de l’Open d’Espagne, le Canarien Rafa Cabrera Bello, qu’il n’était pas aussi raffiné dans son jeu qu’au premier jour et qu’il a vu à quel point il perdait peu à peu des places au classement.

Le canari a vu comment ses tentatives pour tenir le virage se sont évanouies lorsqu’il est tombé dans le lac le 17 et a signé son septième boguey. Au final, il a clôturé son retour avec 74 coups, au par total (142) treizième, et le sentiment qu’il a raté une belle occasion de s’installer parmi les meilleurs.

Le Français Romain Langasque (-4) a pris la tête seul après que Mathew Fitzpatrick a crevé avec un double bogey en 18 qui l’a laissé hors de la première place.

Sebas et Larrazábal, bien situés

En plus de Cabrera-Bello, soulignez Sebas García-Rodríguez et Pablo Larrazábal de Barcelone, qui a réussi à sortir la tête dans les premières positions, avec un total de 143 hits (+1), à la seizième place.

La difficulté du champ de Valderrama était évidente dans la coupe établie le deuxième jour qui était un effrayant +5, et cela dans une journée où le temps était beaucoup plus clément que jeudi.

Des joueurs comme Thomas Detry, David Howell, Richard Bland ou Andrea Pavan n’ont pas réussi à passer le cut. Le tournoi entre dans une autre dimension ce week-end où, malheureusement, Jon Rahm ne sera pas.

Share