Jon Rahm est enthousiasmé par l’Augusta Masters et borde la tête

Le golfeur espagnol Jon Rahm est un coup des leaders après la suspension en raison du manque de lumière au deuxième tour de la Maîtres d’Augusta, qui est célébrée cette semaine de novembre au lieu d’avril en raison de la pandémie de Covid-19.

“Cela a été une longue journée. Je suis à la maison depuis si longtemps à regarder les résultats. Voyez que tant de gens sont birdies et qu’il est possible de faire quelques acclamations. La chose difficile une fois que vous commencez à jouer est de ne pas essayer d’en faire trop. dans les premiers trous », a-t-il déclaré à . Jon Rahm, qui a marqué pas moins de cinq birdies en 12 trous.

Au moment de la suspension, Rahm a réalisé un petit putt d’oiseau sur le 13e trou qui lui donne une chance claire de débuter samedi en tant que leader solo, devant les co-leaders provisoires, l’Australien. Cameron Smith, les Américains Dustin Johnson et Justin Thomaset le mexicain Abraham Ancer.

“Je le dis depuis le début de ma carrière. Lorena Ochoa est celle qui m’a motivé à arriver et m’a ouvert les yeux pour réaliser que nous pouvons être sur le PGA Tour et atteindre les premières places du golf mondial”, a ajouté Ancer avec enthousiasme. numéro 21 du classement mondial.

Tous les quatre ont terminé avec -9 à la fin d’une journée de marathon au cours de laquelle ils ont dû terminer les trous restants de la veille en raison du retard causé par la pluie et jouer le deuxième tour de 18 trous.

Troisième jour

“Demain, nous sortirons avec de bons greens et voulant bien jouer”, a déclaré le golfeur Biscayen numéro deux mondial, qui prévoit de terminer le deuxième tour avec la même “patience” et pas à pas. Le départ de demain n’est “qu’un putt d’oiseau”, a-t-il ajouté.

La troisième journée de ce Masters inhabituel sans spectateurs et retardée par la pluie débutera par un autre klaxon de départ pour les un peu plus de quarante joueurs qui n’ont pas pu terminer faute de lumière le deuxième jour, dans lequel les 50 meilleurs seront déterminés et à égalité qu’ils sortiront à nouveau sur le terrain samedi et dimanche.

Cabrero et Olazábal

Avec neuf trous à parcourir, la Gran Canaria Rafa Cabrera Bello maintient les chances de jouer son quatrième week-end de Masters avec un résultat provisoire de par, juste sur la ligne de coupe.

Pour sa part, Jose Maria Olazábal, le troisième espagnol à Augusta, après la perte de Castellón Sergio Garcia, pour un test positif au coronavirus, un deuxième tour de 8 a été marqué sur la paire et s’est terminé par +14, très loin de la coupe.

“C’est vrai que cela fait 30 ans et cela fait de nombreuses années. La particularité est que je suis ici parce que je l’ai gagné deux fois. Etre ici est un privilège. L’endroit est unique et je garde de bons souvenirs, même si ces derniers temps tout Je reçois des coups sûrs du terrain à cause de moi », a déclaré le vainqueur de la veste verte en 1994 et 1999 à ..

Après trois décennies et deux victoires, Olazábal est devenu une référence pour les vétérans et les débutants au Masters. “D’une certaine manière, l’expérience ici est un degré et dans une certaine mesure, cela vous remplit de satisfaction qu’il y ait des jeunes comme Jon et d’autres qui vous demandent des conseils et essaient de transmettre les connaissances que vous avez acquises au fil des ans”, a déclaré le Gipuzkoan.

[Más información: Por qué Jon Rahm puede ganar The Masters]