Jon Rahm et Sergio García partent sans étincelle à l’Augusta Masters

08/04/2021 à 22:40 CEST

Le premier jour de Masters of Augusta n’était pas trop favorable pour les deux Espagnols avec plus d’options, Jon Rahm et Sergio García, qui n’étaient pas spécialement inspirés par les 18 premiers trous du premier ‘Grande’ c’est de la saison.

Le basque Jon Rahm, qui s’est présentée au rendez-vous d’Augusta après n’avoir pas touché un bâton ces derniers jours avec la naissance de son premier enfant, Kepa, Il était assez régulier ce premier jour, signer deux birdies, par paires cinq, dans les trous 2 et 15, pour engager deux autres bogeys, en huit, et en 18, queCela ne lui a pas permis de terminer sous le par.

Malgré ce tour de couple, Barrika est resté parmi les 15 meilleurs d’un Masters où les leaders du tournoi ont insisté pour rendre les greens très compliqués, où il n’y a aucun moyen d’arrêter une balle.

Il n’y a encore rien de perdu

Un résultat pour le basque qui lui permet de regarder avec un peu d’optimisme le deuxième jour, car comme il s’en souvient toujours, le tournoi n’est jamais gagné jeudi, mais si vous pouvez commencer à le perdre.

Et c’est précisément ce qui est arrivé à Sergio García, de Castellón, arrivé avec des illusions renouvelées après n’avoir pas pu contester l’édition 2020 après avoir été testé positif au covid-19.. Le vainqueur du tournoi en 2017, il a eu un retour assez malheureux, ne trouvant jamais le rythme du jeu et conditionné par les greens dont il ne s’est pas familiarisé.

Borriol, déjà “ accro ” très tôt avec Augusta, engageant trois bogeys dans les quatre premiers trous, et cela a conditionné le reste de ses genoux dont il ne pouvait pas refaire. Il a fermé les neuf premiers trous, avec 40 coups (+4), et dans la seconde partie de la manche, il n’a pu réagir que timidement au par 3 16, où il a réalisé le seul birdie de son retour.

Premiers leaders avec 69 coups

Sergio a clôturé son retour avec un nouveau bogey sur sa carte qui l’a envoyé en position provisoire 66, avec de nombreux joueurs toujours sur le terrain.

Parmi les premiers résultats obtenus au club-house, l’Américain Brian Harman et le Japonais Hideki Matsuyama ont mené, tous deux avec un tour de 69 coups., suivi d’un groupe de quatre joueurs, avec 70 coups sûrs (-2), avec Bezuidenhout, Webb Simpson, Patrick Reed et l’inattendu Will Zalatoris.

Le parcours se joue dans des conditions très différentes de celles expérimentées en novembre dernier, notamment sur les greens, où il est difficile de laisser les balles près du drapeau, car la vitesse est extrêmement élevée.

Parmi les autres favoris, a également complété son retour Xander Schauffele, à égalité sur le terrain, aux côtés de Kevin Kisner, Cameron Champ et Michael Thompson.