Jon Rahm signe un premier tour à oublier à Valderrama

14/10/2021 à 16h35 CEST

Jon Rahm n’a pas eu exactement les débuts de rêve dans un domaine qu’il prétend aimer beaucoup, le Real Club Valderrama, où ce jeudi, il a vécu une authentique épreuve lors du premier tour des Estrell Damm Andalucía Masters.

Le Basque a déjà remarqué que c’était un domaine très compliqué et la foi qu’il l’a vécu dans sa propre chair en un matin où un vent fort s’est levé et tout a rendu la tâche beaucoup plus difficile, même pour le numéro un mondial.

Et c’est que Rahm, habitué à attaquer des drapeaux et à se battre pour des birdies, cette fois c’était le contraire. Il était constamment sur le fil du rasoir, essayant de sauver les paires et a fini par trouver jusqu’à sept bogeys. Pas un seul birdie sur sa carte, quelque chose de totalement anormal et qu’il a essayé de faire le mieux possible.

Journée noire

Un voyage misérable pour lui, et il ne pouvait pas non plus compenser les centaines de fans qui se sont levés tôt pour continuer son retour Achevée. Au moins, ils ont pu profiter de leur ami, le champion de l’Open d’Espagne, le canari Rafa Cabrera Bello, que s’il savait se débrouiller sur les greens de Valderrama pour rajouter un round de 68 coups (-3).

Cabrera Bello, dans un doux moment de jeu après sa victoire au Club de Campo Villa de Madrid, a joué un jeu beaucoup plus efficace, trouvant des fairways et de bons coups au green qui lui ont permis d’ajouter quatre birdies pour un seul bogey.

Pure magie du canari vu les difficultés du terrain, qui ont mis tous les joueurs en échec lors de cette première journée. Celui qui a le mieux développé à Sotogrande a été le Français Julien Guerrier, qui n’a toujours pas ajouté de victoire sur le Tour européen mais son retour jeudi de 67 coups (-4), serait déjà bon pour lui d’encadrer.

Journée compliquée pour tout le monde

Et c’est qu’en voyant les difficultés du numéro un mondial, personne ne s’attend à ce que les marqueurs vont tirer négativement Tout au long de la journée de l’après-midi, lorsque le vent s’habitue à reprendre de la force.

Un départ malheureux pour Rahm qui l’oblige à faire une purée ce vendredi s’il veut être là pour le week-end dans ce Masters Estrella Damm Andalucía.

Share