José Manuel Zamacona, leader de Los Yonics – El Sol de México, est décédé

Après avoir passé plus d’un mois hospitalisé pour le Covid-19, José Manuel Zamacona, leader de Los Yonics, est décédé ce dimanche après-midi à Guerrero.

La nouvelle a été publiée il y a quelques minutes par le producteur et directeur musical Alfredo Dussauge via Twitter, et confirmée quelques instants plus tard sur le compte du groupe.

« Messieurs et collègues, je vous informe que malheureusement notre ami José Manuel Zamacona des Yonics vient de décéder. En paix, reposez notre cher ami », a écrit Alfredo.

Los Yonics se formaron en la década de los 70 en San Luis San Pedro, Guerrero, y ganaron fama en México y algunas ciudades de Estados Unidos a través de temas como « Títere », « Inolvidable amor », « Soy yo » y « Pedazos de moi ».

En 1992, ils lancent un duo avec Los Bukis intitulé « Pero te vas a repentair », avec lequel leur popularité rebondit.

Rappelons que José Manuel était entré à l’hôpital il y a un peu plus d’un mois. Bien qu’à cette époque, cela n’ait pas été signalé comme grave, c’est le 28 juin que le groupe a signalé qu’il avait des complications dans l’un de ses poumons.

➡️ Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les notes les plus pertinentes dans votre e-mail

Grâce à Twitter, son fils a envoyé un message, demandant aux fans de se joindre à la prière pour le prompt rétablissement de son père.

Jusqu’à présent, sa famille n’a pas commenté, mais le groupe a partagé une image où ils ont remercié les manifestations de solidarité et appelé à prier pour son repos éternel.

Share