in

Julian Nagelsmann a vu de bonnes choses du Bayern Munich ; dans l’attente de la stabilité avec le retour des vétérinaires

Le patron du Bayern Munich, Julian Nagelsmann, a vu de bonnes choses – et des domaines à améliorer – de la part de ses joueurs lors de la défaite 2-0 de l’équipe contre le Borussia Mönchengladbach.

« Nous avons beaucoup mieux défendu en première mi-temps que lors des derniers tests matchs. On voulait mettre la pression plus tôt dans la journée et on a beaucoup gagné le ballon. Gladbach n’a pas eu autant de situations dangereuses en première mi-temps. Mais nous ne nous sommes pas suffisamment mis devant le but », a déclaré Nagelsmann (tel que capturé par FCBayern.com). « Nous n’étions pas aussi actifs dans le tiers offensif, mais nous avons quand même eu deux ou trois bonnes occasions. Au début de la seconde mi-temps, nous avons eu deux très bons moments de changement dans lesquels nous ne pouvions pas gérer le ballon, puis nous avons marqué le but contre nous peu de temps avant les changements. Au final, il y avait encore beaucoup de jeunes joueurs sur le terrain, dont Gladbach.»

Nagelsmann a déclaré que le rythme parfois effréné du jeu était dicté par les deux équipes faisant tant de mouvements avec le personnel.

« Il y avait beaucoup de va-et-vient et la structure n’était plus là pour les deux équipes », a fait remarquer Nagelsmann. « Tous les internationaux reviennent maintenant et nous avons aussi quelques nouveaux arrivants qui doivent être intégrés. Bien sûr, nous devons commencer à gagner lorsque les matchs de compétition commencent. Nous ne pourrons pas faire autant de nouvelles choses au début. C’est là que nous devrons et voudrons nous rabattre sur ce que les gars connaissent bien, puis évoluer successivement à travers le jeu quotidien de la ligue.

Les meilleures émissions de télévision originales Paramount + à ce jour

Brexit news : la réputation de l’UE en lambeaux – Frost félicité pour avoir détruit Bruxelles lors des pourparlers | Politique | Nouvelles