Kate Middleton a des règles strictes pour le comportement « hors limite » des enfants royaux | Royale | Nouvelles

Kate Middleton et le prince William, tous deux âgés de 39 ans, élèvent leurs enfants comme n’importe quel autre parent. Le couple a été photographié en train de déposer George et Charlotte dans leur école préparatoire à l’ouest de Londres et adorerait également les activités familiales, notamment l’artisanat et la pâtisserie.

Cette méthode de parentalité intervient malgré le fait que William et Kate emploient une nounou pour couvrir les tâches parentales lorsqu’ils sont appelés en première ligne royale.

Cependant, alors que les photos des Cambridges peuvent suggérer que tout est souriant au palais de Kensington, une source proche du couple a déclaré qu’ils pouvaient être fermes avec les enfants en cas de besoin.

En fait, selon cette source, Kate et William ont appliqué une règle à laquelle tous les membres de la famille du palais de Kensington doivent adhérer.

Ils ont déclaré au Sun: « Crier est absolument » interdit « pour les enfants et tout soupçon de crier les uns contre les autres est traité par suppression. »

Pendant des décennies, des parents de toute la Grande-Bretagne ont envoyé leurs enfants dans des chambres ou ont même utilisé la démarche coquine pour leur donner le temps de réfléchir.

Mais pas les Cambridge.

Au lieu de cela, la paire utilise la technique dite du chat sur le canapé.

« L’enfant vilain », a affirmé la source, « est emmené de la scène de la dispute ou de la perturbation et a parlé calmement à Kate ou William. »

À ce stade, le duc ou la duchesse discutent calmement des conséquences des actions de l’enfant qui se conduit mal.

La source n’a pas tardé à ajouter que le couple royal ne criait jamais sur leurs enfants.

LIRE LA SUITE: Le prince Harry a averti que le nouveau livre pourrait être «la pire erreur de sa vie»

La nounou apparemment stricte aurait une approche « sans fioritures ».

L’Espagnol vit avec la famille au palais de Kensington et rejoint les Cambridges lors de leurs tournées royales, bien qu’en coulisses.

L’experte du Norland, Louise Heren, a déclaré: «Il n’y aura pas de problème. C’est parce que Maria sera consciente que lorsqu’ils descendront des avions, tenant les mains de maman, souriant et saluant la foule, il ne peut y avoir de pleurs, de terribles deux ou de crises de colère.

Share