Kate Middleton salue des conversations « puissantes » avec des survivants de l’Holocauste sur les fiançailles royales | Royale | Nouvelles

La duchesse a rencontré mardi deux survivants de l’Holocauste lors d’une visite dans le Lake District. Des photos de la royale la montraient en train de naviguer tout en parlant des expériences vécues par les survivants pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 septembre, Kate était dans le Lake District où elle a participé à diverses activités de plein air.

Au cours de la visite, elle a fait une excursion en bateau avec deux des « enfants de Windermere », un groupe de 300 enfants survivants de l’Holocauste qui sont venus séjourner dans le Lake District en 1945.

Les enfants sont restés pour une période de convalescence à la suite de ce qu’ils ont vécu dans les camps de concentration et les ghettos de l’Europe occupée par les nazis, au château de Wray.

Écrivant sur le Twitter de Kensington Royal, la duchesse a partagé à quel point la visite comptait pour elle.

Elle a écrit : « Je voulais pouvoir rencontrer certains des survivants pour entendre leurs histoires.

« C’était si puissant d’entendre comment leur séjour dans les lacs, profitant des loisirs de plein air, du sport et de l’art-thérapie, leur a permis de commencer à reconstruire leur vie et, éventuellement, leur famille ici au Royaume-Uni. »

Elle a également déclaré: « Merci Ike et Arek, deux des » enfants de Windermere « , d’avoir partagé vos histoires puissantes aujourd’hui. »

LIRE LA SUITE: Famille royale EN DIRECT : Harry pourrait retrouver la reine à Windsor

Icke Alterman et Arek Hersh ont raconté à Kate alors qu’ils naviguaient sur le lac Windermere, comment ils avaient été amenés dans la région des lacs après la vie horrible qu’ils avaient endurée dans les camps de concentration et les ghettos de l’Europe occupée par les nazis.

L’un des survivants a déclaré à la duchesse qu’ils avaient « perdu toute ma famille » pendant la guerre.

M. Alterman a déclaré qu’ils étaient allés nager et dans les montagnes même s’ils ne parlaient pas, à ce moment-là, « un mot d’anglais ».

Il a ajouté : « C’était une vie merveilleuse pendant six mois. Nous étions libres et nous avons fait ce que nous voulions. »

A NE PAS MANQUER

En août, la duchesse a contribué deux photos à une exposition honorant les survivants de l’Holocauste aux Imperial War Museums de Londres.

Pour « Generations: Portraits of Holocaust Survivors », Kate et 13 membres de la Royal Photographic Society ont photographié des survivants de l’Holocauste et leurs descendants.

Elle a déclaré dans un communiqué: «Bien que j’aie eu la chance de rencontrer deux des rares survivants, je reconnais que tout le monde à l’avenir ne pourra pas entendre ces histoires de première main.

« Il est vital que leurs souvenirs soient préservés et transmis aux générations futures. »

En janvier, Kate a rencontré des survivants de l’Holocauste et de jeunes ambassadeurs du Holocaust Educational Trust en l’honneur du Holocaust Memorial Day via un appel vidéo.

La duchesse s’est entretenue avec les survivants Zigi Shipper et Manfred Goldberg, deux hommes que la duchesse et le prince William ont rencontrés quatre ans auparavant et qui se connaissent depuis 1944, s’étant rencontrés au camp de concentration de Stutthof.

Elle a déclaré lors de l’appel : « Les histoires que vous avez toutes les deux partagées avec moi à nouveau aujourd’hui, et votre dévouement à éduquer la jeune génération sur vos expériences et les horreurs de l’Holocauste montrent une force extrême et une telle bravoure.

« C’est tellement important et tellement inspirant, alors merci encore une fois de partager vos histoires avec moi et pour tout le travail que vous faites pour partager vos expériences. »

Share