Katherine Heigl réfléchit à la controverse sur les conditions de travail de «Grey’s Anatomy»

Lorsque Katherine Heigl a quitté Grey’s Anatomy en 2010, elle a parlé des conditions de travail souvent difficiles auxquelles elle était confrontée en tant que star d’une grande émission de réseau. À l’époque, il y avait peu de sympathie du public pour elle, même Diane Sawyer lui a dit lors d’une interview que les gens ne se sentaient pas désolés pour elle. Plus d’une décennie plus tard, les choses ont changé et Heigl a réfléchi à la controverse alors que l’Alliance internationale des employés de la scène théâtrale (IATSE) se prépare à voter sur une grève.

Les négociations entre l’IATSE et l’Alliance des producteurs de films et de télévision ont échoué récemment, alors que le syndicat se bat pour de meilleures conditions de travail lors de la production cinématographique et télévisuelle. Plusieurs célébrités ont déjà manifesté leur soutien à l’IATSE, et Heigl a rejoint ce chœur vendredi. Elle a rappelé comment elle avait été critiquée pour avoir appelé la production de Grey’s Anatomy pour l’avoir fait travailler 17 heures avant de quitter la série.

« Les équipages avec lesquels j’ai travaillé pendant toutes ces nombreuses années ont été tout aussi déterminants pour faire de moi ce que je suis que tout ce qui est durable et important dans ma vie. Ils ont été une famille de cette façon et j’ai toujours et continuerai toujours à les soutenir et les soutenir », a écrit Heigl en partie, à côté d’une galerie de photos d’elle-même avec des membres d’équipage. « Certains d’entre vous se souviennent peut-être qu’il y a plus de dix ans, j’étais très bruyant sur l’absurdité des heures de travail que les équipes et les acteurs étaient contraints par la production. Même Diane Sawyer m’a interviewé et m’a dit avec moins de gentillesse: » Personne n’a pitié de vous .’ J’ai été très publiquement et pendant de nombreuses années après avoir été expulsé pour avoir pris la parole. »

Heigl a noté qu’elle avait laissé sa « fessée publique me faire taire et me faire taire » à l’époque et s’était retirée de l’entreprise. « Je me suis laissé convaincre que j’avais tort. Très très mauvais. Ce discours m’a fait paraître ingrat ou précieux ou comme si je ‘mordais la main qui m’a nourri' », se souvient Heigl. Aujourd’hui cependant, elle ne se laissera pas taire.

« Avec l’âge… cette sagesse consiste à savoir non seulement qui vous êtes vraiment, mais aussi ce que vous représentez et ne représentez pas, peu importe ce que n’importe qui », a écrit Heigl. « Alors je prends la parole aujourd’hui et je dis sans hésitation ni regret … les journées de travail de 14, 16, 17, 18 heures ne sont PAS sûres », a-t-elle ajouté. « Ils ne sont PAS en bonne santé. Ils ne peuvent et ne doivent plus être tolérés. »

Heigl, 42 ans, a joué le rôle d’Izzie Stevens dans les cinq premières saisons de Grey’s Anatomy et est partie à mi-chemin de la saison 6. Dans un livre récent sur la réalisation de la série, Comment sauver une vie, Heigl a expliqué que bon nombre des rumeurs sur les raisons pour lesquelles elle gauche n’étaient pas vrais. « J’ai fondé une famille et cela a tout changé », a déclaré Heigl à l’auteur Lynette Rice. « Cela a changé mon désir de travailler à temps plein. Je suis parti en congé familial et cela a changé tout mon point de vue … c’était vraiment le tournant. Alors avant mon retour, j’ai de nouveau parlé à [creator Shonda Rhimes] de vouloir partir. Ensuite, j’ai attendu à la maison jusqu’à ce qu’on me donne l’accord formel que j’étais hors du spectacle. Les rumeurs selon lesquelles je refusais de revenir étaient totalement fausses. »

Share