Katsikaris, renouvelé en tant qu’entraîneur Unicaja jusqu’en 2023

28/05/2021 à 20h28 CEST

Fotis Katsikaris, arrivé à Unicaja en janvier dernier pour remplacer Luis Casimiro, a conclu un accord avec le club de Malaga pour prolonger son contrat de deux saisons supplémentaires, jusqu’en 2023.

Unicaja a signalé vendredi après-midi l’accord avec Katsikaris et qu’ils « Il a convaincu avec sa méthodologie de travail et sa philosophie du jeu de continuer à diriger » de l’effectif, avec ce qui est considéré comme « la première pierre du projet » de la saison 2021-22.

Le Grec a commencé sa carrière dans la Ligue Endesa à Valence, où il s’est entraîné pendant deux ans (2007-2009), mais c’est au Bilbao Basket qu’il a réalisé ses plus grandes réalisations.

En trois saisons et demie, il a réalisé les meilleurs succès de l’histoire du club biscayen, atteignant la finale de la Ligue Endesa lors de la saison 2010-11, les quarts de finale de l’Euroligue lors de la saison 2011-12 et la finale de l’Eurocup en 2012-13, rappelle l’entité de Malaga dans sa rédaction.

Il a ensuite dirigé l’UCAM Murcia en deux étapes et l’Iberostar Tenerife, tandis que son expérience précédente dans le championnat espagnol était la saison dernière lorsqu’il a dirigé Herbalife Gran Canaria, avec qui il a joué la phase finale à Valence.

En outre, Fotis Katsikaris a été sélectionneur de la Grèce de 2014 à 2016 et de la Russie pendant plusieurs mois avant l’Eurobasket 2013, bien que n’est pas arrivé à diriger aucune partie de l’équipe russe.

Unicaja, cette saison, a été écarté de la phase du titre, une déception que les Malagasy n’ont pas connue depuis huit saisons.

L’équipe du compositeur a terminé la phase régulière de la Ligue Endesa en onzième position avec 17 victoires et 19 défaites, alors que lors de la dernière campagne au cours de laquelle elle n’a pas accédé aux playoffs pour le titre, en 2012-13, elle était neuvième sous le commandement de L’entraîneur croate Jasmin Repesa, avec 18 matchs gagnés et 16 perdus.

Unicaja, en plus d’avoir été éliminé dans le Top-16 de l’Eurocup, la compétition dans laquelle il avait placé ses espoirs de jouer la prochaine Euroligue, a été abaissé au premier échange de la Copa del Rey en s’inclinant en quarts de finale contre Barcelone.

Share