in

Kevin Magnussen accueillerait un retour en F1 à une condition

Kevin Magnussen a déclaré qu’il serait ouvert à un retour en Formule 1 – mais uniquement pour piloter pour Mercedes ou Red Bull.

Mais cela ne veut pas dire que le pilote danois vit dans un monde imaginaire, car il sait à quel point il est peu probable que le copropriétaire de Mercedes Toto Wolff ou le patron de Red Bull Christian Horner l’appelle.

Au lieu de cela, les commentaires de Magnussen reflètent davantage un pilote qui est heureux de s’éloigner du sport et de poursuivre d’autres opportunités ailleurs, plutôt que quelqu’un qui est absolument désespéré de revenir.

Vérifiez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de Formule 1

“Si j’avais une Mercedes ou une Red Bull, je ne dirais pas non”, a déclaré Magnussen via AutoWeek.

« Je ne pense pas que beaucoup de pilotes le feraient, mais cela n’arrivera pas.

“Comme je l’ai déjà dit, je suis très, très heureux de l’opportunité que j’ai eue en Formule 1. Peu de gens ont autant d’années en Formule 1.

« J’en suis super content et j’ai vécu de belles expériences. Cela dit, je ressens une nouvelle motivation et j’ai l’impression que c’est à nouveau amusant.

Désormais un outsider qui se penche sur la Formule 1, Magnussen a exprimé sa sympathie pour ses anciens collègues de Haas, qui continuent d’être enracinés à l’arrière du peloton.

«Je ressens pour eux», a-t-il déclaré.

« Ce sont des gens formidables. J’ai beaucoup d’amis et ils sont un peu comme une famille pour moi donc, je me sens pour eux.

«Mais je suis sûr que ça va s’améliorer pour eux lorsque ces nouvelles règles entreront en vigueur.

«Il va réinitialiser essentiellement toutes les équipes. Bien sûr, ce seront toujours les grosses équipes à l’avant, mais j’espère que ce sera un peu plus proche.

Magnussen a rattrapé son ancien coéquipier chez Haas, Romain Grosjean, ce week-end, tous deux en course à Detroit.

Il a parlé d’un esprit de compétition entre les deux à leurs débuts chez Haas, bien que cela se soit progressivement transformé en une relation relatable alors qu’ils se lassaient tous les deux d’être à l’arrière avec la tenue américaine.

« Au début, nous étions très compétitifs », a-t-il révélé.

« Nous nous battions pour nous montrer. La Formule 1 est un endroit très difficile. Vous devez battre votre coéquipier. C’est tout ce que vous pouvez faire pour aller de l’avant et vous montrer à de plus grandes équipes. Cela crée un environnement très spécial au sein de l’équipe. C’est bien plus divisé [in F1].

« Vous vous concentrez uniquement sur le fait d’essayer de battre votre coéquipier. C’est difficile d’être de très bons amis dans ce sport. Vers la fin, quand nous étions tous les deux fatigués de la situation, nous sommes restés ensemble. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Georginio Wijnaldum explique pourquoi il a choisi le PSG plutôt que Barcelone

Apple fait la promotion de l’iPad Pro avec une parodie de la « Petite Sirène » [Video]