Khamzat Chimaev attribue le succès mondial du MMA à BRAVE

La star des arts martiaux mixtes Khamzat Chimaev pense qu’il ne serait pas là où il est maintenant sans la BRAVE Combat Federation.

L’équipe basée à Bahreïn a tenté sa chance avec le Suédois d’origine russe, qui n’avait eu que deux combats professionnels à l’époque et arrivait après avoir remporté sa deuxième médaille d’or consécutive aux Championnats nationaux suédois de ski acrobatique 2016 et 2017.

Chimaev était présent pour BRAVE CF 54 à Konin, en Pologne, le 25 septembre pour coincer son coéquipier Bilal « Borz » Tipsaev, qui a concouru sur l’undercard contre Glenn McVeigh dans un match des poids coq.

Dans une interview exclusive en coulisses, il a admis que l’organisation avait joué un rôle essentiel dans sa carrière de boxeur.

« Je tiens à remercier cette organisation, Cheikh Khaled et tous ceux qui travaillent dans son équipe », a déclaré Chimaev. « Ils grandissent chaque jour, cette organisation grandit. »

« C’est agréable d’être ici, je suis heureux », a-t-il ajouté. « C’est comme ma famille, j’ai été un combattant ici. S’il n’y avait pas eu BRAVE, alors peut-être que je n’aurais pas été qui je suis. Un grand merci à eux ».

Chimaev a fait une impression durable dans la cage des BRAVE CF, terminant ses trois premiers combats en moins de trois minutes. Lors de sa première sortie, il a été l’auteur d’un arrêt retentissant contre Marko Kisic au BRAVE CF 18 en novembre 2018.

Un mois plus tard, il a fait un changement rapide et a affronté Sidney Wheeler chez les poids moyens au BRAVE CF 20, où il a fait le travail en contrecarrant le pilier américain en 35 secondes.

Chimaev est revenu à l’action au BRAVE CF 23 en avril 2019, où il a remporté le prix Knockout of the Night pour avoir éteint Ikram Aliskerov.

Sa dernière affectation sous la bannière de la promotion est survenue six mois plus tard au BRAVE CF 27, où il a soumis Mzwandile Hlongwa avec un étranglement déchirant de D’arce au deuxième tour.

Share