Kimi Raikkonen: Nous pouvons nous battre avec n’importe qui au milieu de terrain

Kimi Raikkonen estime que, si Alfa Romeo réussit aussi bien que possible, elle aura suffisamment de rythme pour se battre avec l’une des équipes du milieu de terrain.

Alfa Romeo étaient l’un des trois backmarkers de la grille en 2020, passant leur saison à se battre avec Haas et Williams.

Ils ont cependant fait de grands pas en avant au cours de l’hiver et, après avoir fait entrer les deux voitures en Q2 à Bahreïn et avoir accumulé les points pendant une grande partie de la course à Imola. ressemblent de plus en plus à une équipe de milieu de terrain.

Bien que Raikkonen ait franchi la ligne d’arrivée en P9 la dernière fois, l’équipe est repartie les mains vides après avoir reçu un penalty.

Le Finlandais est convaincu que, s’ils peuvent éviter de tels problèmes à l’avenir, ils pourront rivaliser avec n’importe qui à part Red Bull et Mercedes dans le prochain double en-tête et au-delà.

“Deux courses de plus signifient deux chances de plus d’avoir un bon résultat – ce que nous avons fait très près dans les épreuves d’ouverture de la saison”, a-t-il déclaré dans l’aperçu de l’équipe pour le Grand Prix du Portugal.

«Nous ne sommes pas à des kilomètres, nous sommes en plein milieu de cette ferraille et nous pouvons nous battre avec n’importe qui au milieu de terrain si nous faisons notre travail correctement et que nous avons un peu de chance, ce que nous avons manqué jusqu’à présent cette saison.

«L’année dernière, j’ai eu un premier tour amusant au Portugal, mais cela ne me préoccupera pas: à la fin, peu importe comment vous commencez une course, mais où vous la terminez et nous devons la terminer en les dix premiers pour atteindre notre objectif. »

Découvrez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de Formule 1

À un moment donné de la deuxième course, il semblait que les deux Alfa Romeo pourraient finir par marquer des points, mais en plus de la pénalité de Raikkonen, une visière arrachée dans les freins d’Antonio Giovinazzi ne les a laissés sans aucun des deux dans le top 10.

L’Italien a le sentiment d’avoir eu beaucoup de malchance, mais il est encouragé par les performances.

«Je pense que nous n’avons certainement pas récolté ce que nous méritions dans les deux premiers tours», a-t-il déclaré.

«Nous avons été terriblement malchanceux, surtout à Imola où nous aurions été sur la bonne voie pour la neuvième ou la dixième place sans un arrachement coincé dans un frein.

«Nous devons prendre les aspects positifs de ces performances et les utiliser comme une incitation pour aller mieux dans les prochaines courses: nous savons que nous sommes dans un combat très serré et nous savons que nous pouvons revenir à la maison avec de très bons résultats si les choses se passent bien. chemin.”

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!