Kimi Raikkonen pénalisé pour la collision de Sebastian Vettel dans le dernier tour

Kimi Raikkonen a été pénalisé par les commissaires sportifs pour son accrochage avec Sebastian Vettel juste à la fin du Grand Prix d’Autriche.

La course était presque terminée et Max Verstappen avait pris le drapeau à damier pour gagner lorsqu’une alerte au drapeau jaune a été émise dans le secteur deux du Red Bull Ring.

Il s’est avéré que Raikkonen et Vettel avaient filé dans le gravier après avoir pris contact en se disputant la 12e position et en essayant de défier George Russell pour la 11e, l’Aston Martin tentant de dépasser l’Alfa Romeo à l’intérieur.

Juste au moment où il était sur le point de terminer le mouvement, la roue arrière gauche de Vettel s’est emmêlée avec la roue avant droite de Raikkonen et ils ont fini par filer dans le gravier et sur l’herbe.

Les commissaires sportifs ont mené une enquête et ont décidé que Raikkonen était à blâmer, imposant une pénalité de passage rétrospective en ajoutant 20 secondes à son temps de course et en ajoutant deux points de pénalité à sa superlicence.

La punition n’a eu aucun impact significatif sur le résultat de la course puisque Raikkonen et Vettel avaient été classés respectivement 16e et 17e avant que l’action ne soit prise.

Découvrez toutes les dernières marchandises Sebastian Vettel/Aston Martin via la boutique officielle de Formule 1

Le rapport des commissaires a conclu que : « En sortant du virage 5, Raikkonen a fermé la porte sur Vettel, ce qui a provoqué une collision qui a fait sortir les deux voitures de la piste.

Aucun des deux anciens coéquipiers de Ferrari n’avait tenu à trop détailler l’incident par la suite dans la plume des médias.

Vettel a simplement déclaré: « Je ne sais pas, je pense que c’était un malentendu, alors je vais jeter un coup d’œil et lui parler. »

Raikkonen a offert un peu plus, son point de vue étant: «Je dois le voir. Il a tourné à gauche et nous sommes partis. Mais j’ai besoin de voir.

Quelques instants plus tôt, il y avait eu un message radio typiquement furieux de Raikkonen quand son ingénieur de course Alfa Romeo lui avait dit qu’il avait reçu un avertissement pour dépassement des limites de la piste au virage 10 – il était alors trop tard pour qu’il fasse quoi que ce soit à ce sujet.

« Pourquoi le **** m’as-tu dit maintenant ? » a crié le champion du monde 2007. « Si vous ne me le dites pas, comment le **** devrais-je savoir ? »

Après la course, le Finlandais de 41 ans a ajouté : « Ce n’est évidemment pas idéal quand vous me dites que j’ai déjà eu un avertissement, mais je ne sais pas.

« Je veux dire, évidemment, la voiture s’est plutôt bien comportée et nous étions juste un peu trop lents. On s’est rattrapé mais pas une fin idéale. Au final ça n’a pas vraiment changé [anything], nous étions hors des points.

Vettel n’était pas trop enthousiaste à propos de son propre après-midi, disant à propos de son rythme de course : « Il se sentait bien, mais je pense que ce n’était pas là pendant toute la course, nous devons donc jeter un coup d’œil.

« La course s’est bien déroulée mais nous n’avons pas obtenu de points, donc évidemment un peu décevant. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share