La 30e course consécutive sans point de Williams · .

Lewis Hamilton a failli établir la 100e pole position de sa carrière le week-end dernier. A quelle distance? Il n’était qu’à sept millièmes de seconde.

Valtteri Bottas l’a battu à la pole par la marge la plus proche depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019, lorsque le duo partageait également la première ligne dans le même ordre, séparés par seulement 0,006 s. C’était la 17e pole de la carrière de Bottas, le mettant au niveau de Jackie Stewart.

Bottas a également réalisé le 17e tour le plus rapide de sa carrière hier, lui donnant le même numéro que Rubens Barrichello. Max Verstappen a raté son 11e en raison d’une infraction aux limites de la piste.

Hamilton devra donc attendre au moins une autre semaine pour sa 100e pole position. Mais il s’est rapproché d’un siècle de victoires avec son 97e dimanche, sur la piste où il a battu l’ancien record de victoires de Michael Schumacher l’an dernier.

Ce trio podium est devenu un spectacle familier Hamilton, Verstappen et Bottas se sont partagés le podium pour la 15e fois. Cela a établi un nouveau record pour la plupart du temps, les trois mêmes pilotes ont occupé les positions de la tribune, battant les 14 partagés par Hamilton, Sebastian Vettel et Nico Rosberg.

Sergio Perez n’a pas encore inscrit son premier podium pour Red Bull, après avoir pris la quatrième place lors de la course d’hier. Il a mené une course dans une Red Bull pour la première fois – le septième Grand Prix qu’il a dirigé – en tête du peloton pendant 13 tours.

Il a été suivi à la maison par Lando Norris, qui pour la quatrième course consécutive a été le premier pilote à la maison sans une Mercedes ou une Red Bull. Cette constance l’a placé troisième du championnat à ce stade précoce, même s’il est difficile d’imaginer qu’il sera toujours en avance sur Bottas et Perez à la fin de la saison.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Alpine a connu de loin son meilleur week-end de sa courte histoire de trois courses. Sixième sur la grille pour Esteban Ocon et septième au drapeau à damier, soutenu par Fernando Alonso en huitième, étaient de hauts filigranes pour l’ancien groupe Renault, qui avait réalisé trois podiums l’an dernier.

Norris est dans un superbe run de formeDeux d’entre eux ont été marqués par Daniel Ricciardo, qui n’a pas encore cliqué avec sa McLaren. Il est sorti en Q1 et est parti 16e, sa pire position sur la grille depuis Suzuka 2019. Il a cependant récupéré au neuvième rang de la course.

Comme Carlos Sainz Jnr est arrivé 11e pour Ferrari, cela signifie que McLaren est désormais la seule équipe à avoir terminé dans les points avec les deux voitures à chaque course jusqu’à présent cette année. Ce fut un bon week-end pour eux tous – Patricio O’Ward a donné à leur frère IndyCar McLaren SP leur première victoire en IndyCar depuis Johnny Rutherford à Atlanta en 1979.

Les efforts d’Alfa Romeo pour marquer des points ont été contrariés sur et en dehors de la piste. Leur tentative de faire annuler la pénalité du Grand Prix d’Émilie-Romagne de Kimi Raikkonen a échoué, et dans la course, il a abandonné après être entré en collision avec son coéquipier. Antonio Giovinazzi a atteint l’arrivée, mais la 12e place laisse leur score à zéro.

George Russell, Williams, Autodromo do Algarve, 2021Russell a raté de peu la Q3 mais était loin des points Il en va de même pour Haas, bien que la passe tardive de Mick Schumacher sur Nicholas Latifi signifiait qu’ils étaient au moins classés devant un rival en cours pour la première fois cette année.

La 11e place de George Russell sur la grille a donné à Williams une acclamation temporaire. Il correspondait à sa position de départ du Grand Prix de Styrie de l’année dernière, mais contrairement à cela, il n’a été aidé par aucune pénalité.

Mais il a sombré au 16e rang au drapeau à damier. Illustrant l’ampleur de la différence entre la performance de Williams en qualifications et en course, Russell n’était qu’à 0,05 seconde de la Q3 samedi, mais à 73 secondes de la fin des points dimanche. Williams est déjà sur sa plus longue course sans point, et le résultat d’hier l’a étendu à 30 courses consécutives.

Ils ont amplement le temps de mettre fin à cette séquence. Sur les 23 manches de cette année, il reste encore 20 courses à disputer. Ou faites-en 23, puisque l’ajout d’un trio de courses de qualification Sprint créera trois autres occasions de marquer des points.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Avez-vous repéré d’autres statistiques et faits intéressants sur le Grand Prix du Portugal? Partagez-les dans les commentaires.

Grand Prix du Portugal 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix du Portugal 2021

Partagez cet article . avec votre réseau: