La Bolivie prend de l’air avec sa deuxième victoire consécutive et le Paraguay stagne

15/10/2021 à 01h01 CEST

. / La Paz

Bolivie, commandée par sa nouvelle génération de figures, a remporté ce jeudi sa deuxième victoire consécutive avec un Victoire 4-0 contre le Paraguay, qui a raté un penalty aux 3 650 mètres d’altitude du stade Hernando Siles de La Paz. Avec cette victoire, La Verde égale les 12 points du Paraguay et reste dans une dispute féroce pour la qualification pour la Coupe du monde 2022 avec six matchs à jouer pour la fin de la rencontre sud-américaine.

Les objectifs de la Bolivie étaient l’œuvre de Rodrigo Ramallo à la minute 21 et les conquêtes de ses nouvelles figures Moisés Villarroel, Víctor Ábrego et Roberto Fernandez, à 53, 84 et 94 minutes, respectivement.

La Bolivie a pris l’initiative d’aller à la porte opposée avec Ramallo, Juan Carlos Arce et Marcelo Martins, qui disputait son 90e match avec La Verde, par des approches qui sont venues mettre la pression sur la dernière ligne du Paraguay. À la 21e minute, après un siège permanent, les locaux ont ouvert le compte avec un tir de l’extérieur de la surface de Ramallo qui a laissé le gardien Antony Silva sans réaction.

Après le but, ceux dirigés par l’entraîneur vénézuélien César Farías, ont baissé l’intensité de leur jeu, forçant la sortie du rival qui a fait progresser ses rangs et a pris le dessus sur le milieu de terrain. Un moment critique pour le Paraguay est survenu à la 27e minute lorsque Antonio Sanabria a raté un penalty avec un tir au-dessus du cadre du gardien Carlos Lampe, après une main du défenseur local José Sagredo.

La Bolivie a repris la pression en seconde période et précisément dans une contre-attaque, il a atteint son deuxième but après un centre de Martins poussé par le nouveau Villarroel. Après le deuxième but, l’entraîneur du Paraguay, l’Argentin Eduardo Berizzo, a effectué quelques changements afin de reprendre le contrôle du milieu de terrain et chercher la remise, mais les attaques paraguayennes ont manqué d’efficacité, tandis que la Bolivie a frappé deux coups sûrs dans les minutes 84 et 94 avec buts d’Ábrego et Fernández.

Share