La «bombardière blonde» a remporté son dernier combat malgré sa fracture de la main droite

Ebanie Bridges a beaucoup souffert de la fracture de sa main droite, mais a pu terminer le combat et remporter une victoire décisive sur la coriace adversaire française Mailys Gangloff dans un stade de Leeds.

La «bombardière blonde» connue pour porter sa lingerie lors des pesées a remporté un combat rapproché. Bien que la boxeuse australienne soit un camion à l’attaque, cette même recherche la fait négliger sa défense et reçoit une punition lorsqu’elle a un combattant prêt à se battre.

Avis

Gangloff a même semblé terminer le combat plus physiquement, faisant un meilleur travail des jambes qu’une Ebanie Bridges qui non seulement avait l’air épuisée mais avait aussi l’œil droit noir et gonflé à la suite de bons coups donnés par le combattant français.

Selon Bridges, au 2e tour, il s’est cassé la main droite. « J’ai eu beaucoup de douleur pendant quelques tours, c’est devenu engourdi et je pense que je l’ai encore plus cassé au septième tour. », mentionné.

Il avait un bras. C’était un peu difficile pour moi de lancer ma main droite et j’ai dû m’adapter, mais tout va bien, tout s’apprend », a déclaré l’étonnante blonde qui a dit que pour elle la victoire n’était pas si serrée mais au contraire, elle croit qu’elle l’a gagnée facilement, quelque chose qui ne coïncide pas avec ce qui a été exprimé sur les réseaux sociaux.

Twitter : https://twitter.com/mmaunola
Facebook : https://www.facebook.com/mma.uno
Instagram : https://www.instagram.com/mma.uno/

Publicité

Share