in

La Chine dépasse la Russie au tour de qualification de gymnastique artistique masculine

24/07/2021 à 6h57 CEST

. / Tokyo

La Russie, équipe championne du monde, a été dépassée par la Chine, vice-championne, dans la ronde de qualification de gymnastique artistique des Jeux Olympiques de Tokyo, dans laquelle ils ont coïncidé dans la première des trois subdivisions de la journée. L’équipe chinoise commande avec 262 061 points, la Russie suit avec 261 945, l’Ukraine a ajouté 247 492 et l’Espagne 241 462.

UNE lutte serrée entre Chinois, Russes et Japonais pour le titre olympique l’équipe masculine, que les Japonais ont remportée à Rio 2016 après deux éditions consécutives pour la Chine.

Les deux favoris qui ont ouvert la compétition olympique ont mené une lutte acharnée pour commander le classement, avec des échanges constants au sommet. Les parallèles ont mis les Russes en tête, le terrain a rendu le leadership aux Chinois… et ainsi de suite jusqu’à la dernière rotation, à laquelle ils sont arrivés avec 1 149 points d’avance. Dans leur dernier agrès, les anneaux, ils ont confirmé leur position avec un superbe Liu Yang (15.300), alors qu’au cheval d’arçons les Russes n’ont pas particulièrement brillé.

Bien que les notes d’aujourd’hui soient utilisées pour se qualifier pour la finale, mais qu’elles ne soient pas prises en compte, le leadership individuel est actuellement détenu par le champion du monde russe Nikita Nagornny (87 897), avec peu d’avance sur Xiao Routeng (87 732) et lui aussi chinois Sun Wei (87 298).

Dans la deuxième subdivision, le Japon et la Grande-Bretagne agiront et dans la troisième, les États-Unis, Taïwan et l’Allemagne, parmi les favoris. A l’issue des trois subdivisions, samedi soir, les huit meilleures équipes, les 24 meilleurs gymnastes (deux maximum par pays) et les huit meilleurs de chaque engin accéderont aux finales respectives.

Quiles tombe aux mains du champion d’Europe

Les procureurs d’Angers, star de “Jersey Shore”, après avoir sauté la comparution devant le tribunal