La Chine lance une répression ridicule contre les livres pour enfants « incitant à la haine » | Monde | Nouvelles

Chine : un expert discute des entretiens vidéo de Xi Jinping avec l’Europe

La police a procédé à un total de cinq arrestations jusqu’à présent, et d’autres suivront probablement, un officier affirmant que les livres « empoisonnent l’esprit des enfants ». La police de la sécurité nationale de Hong Kong s’est précipitée sur les membres d’un syndicat d’orthophonistes au sujet des livres, qui, selon eux, sont destinés à manifester leur soutien au mouvement de protestation de 2019 tout en attisant la « haine » pour les autorités chinoises au pouvoir.

Au total, trois hommes et deux femmes, âgés de 25 à 28 ans, ont été arrêtés, a indiqué Radio Free Asia.

Les livres en question s’intitulent « Les gardiens du village de moutons », « Les éboueurs du village de moutons » et « Les 12 héros du village de moutons ».

Au cours du raid, la police a saisi environ 550 livres, brochures, ordinateurs et téléphones portables pour enfants, a arrêté le président, le vice-président, le secrétaire et le trésorier et a gelé 160 000 HK$ d’avoirs.

Le surintendant principal Steve Li avec les livres pour enfants incriminés (Image: GETTY)

livres de Hong Kong

Les livres sont une série basée sur un village habité par des moutons (Image : GETTY)

Le surintendant principal Steve Li a affirmé que les moutons en question représentaient des manifestants qui se sont battus contre la police anti-émeute il y a deux ans avant l’introduction de nouvelles lois strictes sur la sécurité dans l’ancienne colonie britannique par la Chine continentale.

Li a affirmé que les livres dépeignaient la police comme des loups tout en « embellissant les mauvais comportements » et en « empoisonnant » l’esprit impressionnable des enfants.

Un livre dépeint les loups comme sales et les moutons propres, tandis qu’un autre montre les moutons qui se battent avec leurs cornes, affirme Li points.

Il a également confirmé que la police prévoyait de procéder à d’autres arrestations.

JUST IN: Lord Frost a demandé de suspendre l’accord sur le Brexit après la « politique de vengeance » de l’UE

Chine Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping (Image : GETTY)

Le responsable de la Confédération des syndicats de Hong Kong (CTU), Wong Nai-yun, a déclaré à RFA que la situation soulignait la détermination de Pékin à cibler toutes les formes de liberté d’expression.

Il a expliqué : « Si même les métaphores sont interdites maintenant, alors personne ne pourra lire l’allégorie politique classique de George Orwell Animal Farm.

« Mais la police de la sécurité nationale continue de déplacer les lignes rouges, il y a donc de moins en moins de place pour l’expression publique des citoyens.

« Dans de telles circonstances, nous ne savons jamais exactement où seront les lignes rouges.

A NE PAS MANQUER
La reine doit « augmenter la cybersécurité » après les menaces de la Chine : [ANALYSIS]
La guerre en Chine devient « plus probable chaque jour » – avertissement émis : [VIDEO]
Cinq images montrent la dévastation des inondations à Zhengzhou après de fortes pluies : [PICTURES]

La police proteste à Hong Kong

La police tire des gaz lacrymogènes sur des manifestants à Hong Kong en 2019 (Image: GETTY)

Manifestations de masse à Hong Kong

Manifestations de masse à Hong Kong en 2019 (Image: GETTY)

« Tout ce que nous pouvons faire, c’est continuer à faire ce que nous pensons être juste. »

Une porte-parole du syndicat des orthophonistes qui n’a donné que le surnom de Melody a admis que le syndicat avait été motivé par le désir de contrer ce qu’elle appelait la « propagande » du Parti communiste chinois actuellement enseignée dans les écoles.

Elle a ajouté: « Nous ne savions pas combien de temps cette dissimulation de la vérité sur le mouvement anti-extradition durerait, et nous voulions donc enregistrer quelque chose pour ce groupe d’âge.

« De cette façon, ils pourraient comprendre ce qui s’est passé; les enfants ont le droit de savoir ces choses.

Fiche d'information sur Xi Jinping

Fiche d’information sur Xi Jinping (Image : Express)

« Ils font aussi partie de la société et ils en seront responsables à l’avenir. »

Un communiqué publié par la CTU ajoute : « Aujourd’hui, un livre pour enfants est défini comme séditieux.

« Demain, toutes les métaphores pourraient être lues comme des mots séditieux, et tout le monde dans la société est à fleur de peau.

« Cela explique aussi pourquoi de nombreux créateurs s’autocensurent, retirant leurs œuvres des étagères.

« L’affaire montre à nouveau comment la loi est juste utilisée par les autorités pour répandre la peur. »

Hong Kong Leung Chun-ying

L’ancien directeur général de Hong Kong, Leung Chun-ying (Image: GETTY)

La métaphore du mouton remonte probablement aux remarques du directeur général de l’époque, Leung Chun-ying, en 2015.

Dans son message du Nouvel An le premier jour de l’année de la chèvre, également traduit par l’année du bélier, ou du mouton, Leung a déclaré : « L’année dernière n’a pas été facile pour Hong Kong.

« Notre société était pleine de différences et de conflits.
« Au cours de l’année à venir, j’espère que tous les habitants de Hong Kong s’inspireront du caractère du mouton et se rassembleront de manière accommodante pour travailler pour l’avenir de Hong Kong. »

Les moutons étaient « largement considérés comme des animaux doux et doux vivant paisiblement en groupes », a ajouté Leung.

Share