La Chine publie les premières images de son rover Zhurong sur Mars ⋆ .

Le rover chinois Zhurong a retransmis ses premières images depuis la surface de Mars après avoir atterri sur une vaste plaine appelée Utopia Planitia. Le rover a plongé dans l’atmosphère martienne vendredi dernier, embarqué avec un atterrisseur après s’être séparé de la sonde chinoise Tianwen-1.

Les nouvelles images publiées par la China National Space Administration (CNSA) montrent les deux robots exécutant méticuleusement leurs premières étapes après l’atterrissage: l’atterrisseur a prolongé une minuscule rampe pour aider Zhurong à poser ses six roues sur la surface martienne pour la première fois. Et Zhurong a déployé ses quatre panneaux solaires en forme d’ailes et une antenne de communication, vus de l’une des caméras de navigation du rover.

Une photo de l’arrière de Zhurong prise par une caméra de navigation, montrant l’antenne du rover et les panneaux solaires déployés.

La mission Tianwen-1, arrivée en orbite martienne en février, est le premier voyage de la Chine vers Mars. Jusqu’à la semaine dernière, seuls les États-Unis avaient réussi à atterrir et à faire fonctionner des rovers sur la planète rouge. Le rover le plus récent de la NASA, Perseverance, a atterri en février à Jezero Crater, à un peu plus de mille kilomètres du site d’atterrissage chinois d’Utopia Planitia. (La mission Viking-2 de la NASA a également atterri à Utopia Planitia en 1976.)

Survivre à la plongée dans l’atmosphère de Mars – les «sept minutes de terreur» – est la partie la plus difficile de tout voyage sur la planète. La CNSA a également publié des images de la phase d’atterrissage en action:

Image: CNSA

Tianwen-1 a été lancé depuis le site de lancement de l’engin spatial de Wenchang dans la province chinoise de Hainan le 23 juillet de l’année dernière, entamant son périple de sept mois vers la planète rouge. Maintenant, alors que Zhurong se prépare à parcourir Utopia Planitia, la Chine a son premier laboratoire robotique sur Mars. Les instruments du rover travailleront à étudier la géologie et le climat de la planète au cours de sa mission prévue de 90 jours.