La Commission européenne met en demeure 5 agences de certification en Inde

Commission européenne 02 (.)Les exportations totales de produits biologiques de l’Inde s’élevaient à 8,88 lakh tonne d’une valeur de 1,04 milliard de dollars au cours de l’exercice 21.

La Commission européenne (CE) a mis en demeure cinq agences de certification en Inde après avoir trouvé des traces d’un produit chimique, supérieures à sa limite autorisée et même dans des graines de sésame biologiques exportées du pays.

Dans un projet de notification publié le 5 octobre, la Commission européenne a mentionné que CU Inspections India, Ecocert India, Indian Organic Certification Agency (Indocert), Lacon Quality Certifications et OneCert International devraient être retirés de la liste des agences approuvées par l’Inde. Lorsque ce projet de notification deviendra opérationnel, tous les produits biologiques certifiés par ces agences en Inde pourraient ne pas être acceptés en Europe.

Ce projet n’a pas encore été adopté ou approuvé par la Commission car il s’agit de ses vues préliminaires et ne peut pas être considéré comme une position officielle de la CE.

Un grand nombre d’envois de milliers de tonnes de graines de sésame prétendument biologiques contaminées à l’oxyde d’éthylène (ETO) ont été importés d’Inde depuis octobre 2020, a-t-il affirmé dans la notification. Les exportations de graines de sésame de l’Inde (y compris biologiques) vers l’UE ont chuté de 47% à 71 millions de dollars (531 crore Rs) au cours de l’exercice 21. En volume, la baisse a été de 38 % à 43 835 tonnes.

Il y a eu environ 90 incidents de rejet d’un lot de graines de sésame en raison de la détection d’ETO, qui ont également été capturés dans le système d’information sur l’agriculture biologique (OFIS) interne de l’UE, ont déclaré des experts de l’industrie. L’ETO est cancérigène pour l’homme et les niveaux de contamination variaient selon l’envoi.

Pendant ce temps, le comité d’accréditation de l’IOAS, basé aux États-Unis, a retiré l’accréditation de OneCert International concernant le textile biologique. L’agence a donné jusqu’au 5 novembre à la société de certification indienne pour faire appel de sa décision et informer également avant le 22 octobre si elle souhaite faire appel.

« L’action proposée pourrait renforcer davantage le programme biologique de l’Inde. L’exportation de produits biologiques ne rencontrera aucun problème car nous avons 28 agences de certification. L’Inde doit réinventer sa marque biologique et rajeunir ce secteur grâce à l’innovation politique », a déclaré S Chandrasekaran, analyste en politique commerciale.

Les exportations totales de produits biologiques de l’Inde s’élevaient à 8,88 lakh tonne d’une valeur de 1,04 milliard de dollars au cours de l’exercice 21.

Share