La croissance du crédit aux petites entreprises en mars est la plus faible en 10 mois; La part de crédit bancaire brute des MSE recule

Retour sur compte d'épargneRetour sur compte d'épargneLa croissance annuelle du crédit aux entreprises moyennes en mars était de 57,8 pour cent.

Crédit et financement pour les MPME: La croissance d’une année sur l’autre du déploiement du crédit bancaire brut aux micro et petites entreprises (MPE) en mars a plongé à son plus bas niveau, au milieu de la deuxième vague Covid, depuis mai de l’exercice 2020-2021. L’encours du crédit au 26 mars 2021 pour le secteur des MSE s’élevait à 11,07 crore lakh Rs – une hausse de seulement 2,5% par rapport au crore 10,8 lakh Rs en mars 2020, selon le bulletin mensuel de la Reserve Bank of India. Cependant, la croissance du crédit en mars 2021 était en baisse par rapport à une croissance de 6,9% en glissement annuel en février 2021 et au plus bas depuis une croissance de 1,5% en glissement annuel en mai 2020.

La chute de 7,7 pour cent en mars de l’année dernière à 3,3 pour cent en avril avait reflété l’impact précoce probable de la cassure de Covid. De même, la baisse actuelle a suivi la deuxième vague du virus mortel qui avait commencé à frapper en février. La croissance du crédit avait rebondi à 6,5% en juin de l’année dernière après deux mois de recul.

En revanche, la part des MPE dans le crédit bancaire brut de l’Inde avait continué de baisser pour le troisième mois consécutif. De 12,11% en décembre 2020, la part des MSE s’est contractée à 12,09% en janvier 2021 et à 11,8% en février avant de reculer à 11,3% en mars. Le crédit bancaire brut global au 26 mars 2021 s’élevait à Rs 97,2 lakh crore. Pendant ce temps, la croissance du crédit aux entreprises moyennes en mars était de 57,8% à Rs 2,06 lakh crore contre Rs 1,30 lakh crore en mars 2020.

Lisez aussi: CGTMSE: les prêts MSE approuvés au cours de l’exercice 21 de Covid ont atteint le deuxième rang le plus élevé en 7 ans malgré une baisse de 26% en glissement annuel

Afin de soutenir la disponibilité du crédit auprès des MPME, la RBI en février de cette année avait permis aux banques commerciales programmées de déduire les crédits décaissés aux nouveaux emprunteurs MPME de leur demande nette et de leurs engagements de temps (NDTL) pour le calcul du ratio de réserve de trésorerie (CRR). Cependant, le gouverneur de la RBI Shaktikanta Das au début du mois avait prolongé cette exemption, qui était disponible pour les expositions jusqu’à Rs 25 lakh et pour les crédits décaissés jusqu’à la quinzaine se terminant le 1er octobre 2021 jusqu’au 31 décembre 2021. Das avait également permis aux particuliers, les petites entreprises et les MPME avec des prêts allant jusqu’à Rs 25 crore et qui n’avaient pas bénéficié d’une restructuration dans le cadre de l’un des cadres de restructuration antérieurs, y compris en vertu du cadre de résolution 1.0 au 6 août 2020, et qui étaient classées comme “ Standard ” au 31 mars , 2021, pour être éligible «à être considéré dans le cadre de la résolution 2.0».

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt par calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.