‘La disneyització del futbol’, de Xavier Ginesta, unit le football et Disney

SPORT.es

14/10/2021 à 18:07 CEST

Le professeur de marketing sportif à la Faculté des affaires et de la communication de l’UVic-UCC, Xavier Ginesta, sort son nouveau livre « La disneytzació du football & rdquor;, édité par Éditorial Eumo. Ce travail vise à faire le point sur l’évolution de l’industrie du football au cours des dernières décennies et, surtout, sur la manière dont elle greffe des caractéristiques historiquement associées à La société Walt Disney.

Le travail découle du besoin de contextualiser pourquoi plusieurs dirigeants du football ont associé la logique capitaliste actuelle qui englobe ce sport à la culture Disney. Ils ont fait, par exemple, l’ancien candidat à la présidence du FC Barcelone Police Victor ou l’actuel président de Laliga, Javier Tebas. A la question de savoir si le football est devenu Disney, explique l’auteur, il n’y a pas de réponse unique. Sur la base d’une recherche qualitative avec des entretiens avec divers leaders de l’industrie du sport et des médias, finit par tracer certaines lignes de continuité entre la culture Disney et l’industrie actuelle du football.

Ces lignes de continuité peuvent se résumer en cinq axes principaux : La disneyisation est associée à Processus d’américanisation des organisations sportives et des compétitions. La La Disneyzation est associée à la culture du spectacle, à la thématisation progressive des installations et des événements. Société Disney C’est le terreau pour pouvoir franchiser le football, où l’exemple du City Football Group est le plus connu. La disneyisation du football transforme les clubs en entreprises de communication. Comme Disney, les clubs finissent par commercialiser leurs héros et leurs mythes en construisant des univers particuliers sur tout type de support.

Enfin, l’auteur réfléchit à la conversion des fans en consommateurs et producteurs de contenu (prosommateurs) dans le cadre de la société numérique. L’auteur résume : « Les grandes organisations sportives, ainsi que les comités d’organisation de multiples événements médiatiques, comprennent que les fans doivent s’impliquer dans un univers particulier qui va des heures avant l’événement aux heures après son passage. en arrivant à le stade et assis dans votre localité : le stade est un théâtre et le spectacle est délocalisé partout pour que le supporter, aliéné de son origine sociale, soit à l’aise au milieu d’une expérience immersive pendant le plus d’heures possible ».

Share