La F1 continue avec les règles de qualité de sprint malgré les inquiétudes

Malgré les inquiétudes de certaines équipes, les règles de qualification pour le sprint devraient être finalisées à la suite d’une réunion en Autriche.

Les règlements de la FIA ont dû être considérablement ajustés pour le nouveau format introduit, une course de 100 km le samedi pour déterminer la grille de départ de l’événement principal du dimanche.

Les règles générales ont été convenues lorsqu’il a été décidé que ce format serait testé cette année, mais quelques points restaient à débattre avant la réunion du personnel clé des équipes et du sport en Autriche.

La principale inquiétude des équipes concernait le parc fermé, qui a été avancé au vendredi avant les traditionnelles qualifications pour déterminer la grille de départ de la séance de sprint. Cela laisserait beaucoup moins de temps pour des travaux importants à effectuer sur les voitures.

Une préoccupation particulièrement importante dans le paddock était que cela obligerait les équipes à sauter une séance d’essais car leurs embrayages ne pourraient pas durer le week-end si le calage des embrayages, une opération effectuée le samedi matin, n’était pas possible.

« Ces embrayages ont été construits dans un but différent », a déclaré Aston Martin team manager Andy Stevenson, cité par Auto Motor und Sport. « Ils ont besoin de nouvelles cales et d’un entretien après 300 kilomètres. Si nous avions su avant la saison à quoi nous attendre, nous aurions construit des embrayages différents.

« Si nous devons conduire tout le week-end avec un embrayage sans le rafraîchir, nous ne pouvons pas garantir qu’il durera.

« Si la FIA ne cède pas, nous devrons peut-être sauter une séance d’essais. Cela ne peut pas être dans l’esprit de l’invention.

Découvrez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de la Formule 1

Cette question a apparemment été discutée lors de la réunion en Autriche, et il a été décidé par Ross Brawn et co qu’aucune exemption dans ce département ne serait faite pour le week-end du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Les équipes pourront cependant installer des embrayages flambant neufs, mais seulement si elles peuvent prouver à la FIA que leurs embrayages actuels ont une usure excessive et doivent donc être changés.

Cela les obligerait à montrer que c’est le cas avant de remettre la pièce à la FIA pour examen afin de confirmer qu’un changement était bien nécessaire.

La même décision a été prise concernant les planches de dessous, que les équipes changent souvent le samedi matin pour éviter d’être pénalisées pour une usure excessive.

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share