in

La FIFPRO se montre « gravement préoccupée » par la délocalisation de la Copa América au Brésil

01/06/2021 à 19:26 CEST

.

L’Union internationale des footballeurs (FIFPRO) a fait part mardi de sa “grave inquiétude” face au déménagement de la Copa América au Brésil à quelques jours du tournoi, qui “Cela pourrait avoir de graves conséquences sur la santé des footballeurs professionnels, du staff et du grand public”.

« La décision a été prise non seulement à court terme, mais le nouvel hôte a un nombre alarmant de cas de COVID-19, ce qui nécessite une très bonne et précoce préparation. La courte période pendant laquelle l’initiative a été confirmée pourrait avoir de graves conséquences sur la santé des footballeurs professionnels, du personnel et du grand public », a-t-il déclaré.

Dans un communiqué, la FIFPRO a insisté sur le fait que depuis le début de la pandémie, elle a « clairement déclaré que la santé et la sécurité publiques doivent être la priorité absolue dans l’industrie du soccerencore plus en ces temps extraordinaires.”

“La décision de transférer des centaines de footballeurs dans un délai aussi court pour participer à un tournoi d’une telle complexité ouvre un scénario d’incertitude pour chacun d’eux et leurs familles“il ajouta.

Le syndicat Il « a respectueusement demandé à la CONMEBOL de prendre toutes les mesures requises pour s’assurer que la compétition ne met pas les joueurs en danger, alors que la pandémie continue d’affaiblir les services de santé publique dans la région. »

“La FIFPRO soutiendra naturellement chaque joueur qui décide de décliner l’appel et de ne pas participer au tournoi en raison de ses problèmes de santé et de sécurité. Comme dans d’autres compétitions d’équipes nationales précédemment jouées pendant la pandémie, les joueurs doivent pouvoir prioriser leur santé et celle de leur famille sans crainte de sanction“il ajouta.

La CONMEBOL a décidé il y a 24 heures que la compétition se jouera au Brésil à partir du prochain jour 13, après avoir été écarté de l’Argentine et de la Colombie où il allait être initialement disputé.

Aislinn Derbez et Daniela Magun réagissent au rapport d’abus de Ricardo Ponce

Enchère solaire : UP fait un AP, refuse les droits des enchérisseurs