in

La Florida State University paiera près de 100000 dollars à un étudiant pour discrimination anti-catholique ⋆ .

L’université d’État de Floride a accepté de payer près de six chiffres à un ancien dirigeant du gouvernement étudiant, sept mois après qu’un tribunal fédéral a jugé que ses droits avaient été violés lorsqu’il avait été démis de ses fonctions pour avoir partagé en privé ses convictions catholiques.

Il est parvenu à un règlement juridique avec Jack Denton, ancien président du Sénat étudiant, en vertu duquel il recevra 1 050 $ en arriérés de salaire, 10 000 $ pour sa destitution et 83 950 $ pour ses factures juridiques.

La résolution met fin à près d’un an de conflit entre Denton et l’université, à la suite de fuites de captures d’écran de ses commentaires lors d’une discussion d’un groupe d’étudiants catholiques. Denton a déconseillé à ses compatriotes catholiques de soutenir les organisations qui défendent le «transgenre», encouragent l’avortement et préconisent de réduire les budgets de la police, qui sont tous «explicitement anti-catholiques».

Le gouvernement étudiant a voté pour le destituer à la suite d’une pétition qualifiant ses commentaires de «transphobes et racistes» et a refusé de nommer un quorum de juges étudiants à la Cour suprême, ce qui signifie que son mandat pourrait prendre fin avant que son appel ne soit entendu.

Denton a poursuivi l’université un mois plus tard pour ne pas avoir annulé le gouvernement étudiant, mais le FSU a affirmé qu’il n’avait pas le pouvoir de le faire.

Le règlement n’exige aucun changement de politique du gouvernement étudiant. Au contraire, le Bureau des communications de FSU s’engage à publier une déclaration dans les 30 jours suivant le règlement.

Il se lira comme suit: «La Florida State University reste déterminée à protéger les droits de ses étudiants de détenir et de pratiquer leurs croyances religieuses sans persécution. Chaque étudiant, quelle que soit sa religion, a le droit de participer à des organisations étudiantes et d’occuper des postes dans le gouvernement étudiant. »

L’Alliance Defending Freedom, qui représentait Denton, ne «demandait aucun changement de politique particulier» pendant les négociations de règlement parce que les politiques ne sont pas «apparemment inconstitutionnelles», a déclaré le conseiller juridique de l’ADF Logan Spena à Just the News: Le problème était l’action de représailles imposée par l’université. par le gouvernement étudiant.

FSU n’a pas répondu aux questions de Just the News demandant si sa promesse de déclaration implique une action coercitive si le gouvernement étudiant révoque à nouveau un fonctionnaire pour avoir pratiqué des croyances religieuses.

Le règlement de Denton n’était pas un renversement complet de la fortune pour l’ancien président du Sénat étudiant.

La cour fédérale a refusé de réintégrer Denton en octobre parce que cela «pourrait produire le chaos et le tumulte», étant donné à quel point il était détesté. Il a simplement ordonné à FSU de le payer pour les dernières semaines de son mandat – moins de 300 $.

Moins d’un mois plus tard, cependant, la Cour suprême étudiante nouvellement constituée de la FSU a rétabli Denton, rejetant la langue de la Cour fédérale. Les étudiants juristes ont déclaré que ses collègues avaient sciemment commis des «représailles inconstitutionnelles» à son encontre pour ses convictions.

Denton «avait une excellente relation» avec tous les membres du gouvernement étudiant avant son retrait, a-t-il déclaré à Just the News. C’est devenu un «environnement beaucoup plus hostile» lorsqu’il a été réintégré, créant des effets effrayants pour d’autres sénateurs qui craignaient maintenant de s’exprimer.

Alors que de nombreuses personnes ont refusé d’assister aux dernières réunions du Sénat qu’il a présidées ou ont refusé de reconnaître son leadership, Denton a déclaré qu’il se sentait validé parce que le Sénat réussissait toujours à adopter un budget. Il a obtenu son diplôme en décembre.

L’expérience n’a pas ruiné sa dernière année, a-t-il souligné: «Ce fut une bénédiction pour moi de pouvoir défendre ma foi. J’ai été mis à l’épreuve et je crois que j’ai fait de mon mieux.

Denton a été stagiaire pendant plusieurs mois à l’Assemblée législative de Caroline du Nord et postule maintenant pour l’école des candidats officiers de la marine. Ce sont ses cheminements de carrière probables, ne pas devenir un étudiant devenu activiste dans le moule du fondateur de Turning Point USA, Charlie Kirk, a-t-il déclaré.

Mercredi a été une journée chargée pour le cabinet d’avocats d’intérêt public représentant Denton. L’ADF a également annoncé un nouveau procès pour discours sur le campus contre l’Université de l’Alabama et un appel de sa perte devant le tribunal sur les politiques sportives transgenres du Connecticut qui permettent aux hommes biologiques de participer aux sports féminins.

Variante indienne: des tests éclair dans le Kent pour contrer la mutation alors que les craintes de la troisième vague grandissent | UK | Nouvelles

Les croyances de la famille Duggar et Seewald rendent un nouveau divorce choquant