La Formule 1 « ne pense même pas » à avoir des sprints à chaque tour, déclare Domenicali

Stefano Domenicali a promis qu’avoir des séances de qualification de sprint à chaque week-end de course n’est pas quelque chose qui est envisagé.

Le format, qui comprend des qualifications traditionnelles le vendredi et une course de sprint le samedi qui établit la grille de l’événement principal le dimanche, a été testé deux fois cette année et se déroulera à nouveau au Brésil.

Le sport est satisfait du résultat de ces essais et prévoit d’utiliser le format à environ le double du nombre de week-ends de course en 2022.

Les réactions des fans, des pilotes et des équipes ont cependant été relativement mitigées, et beaucoup n’aiment pas l’idée que les sprints deviennent une chose régulière.

Domenicali les a rassurés sur le fait que le sport n’envisage même pas d’avoir des sprints à chaque manche de la saison à l’avenir, mais dit qu’un récent sondage auprès des fans, mené par F1, Nielsen Sport et Motorsport Network, montre qu’ils sont populaires.

« Le nombre est très, très encourageant », a déclaré le PDG de F1 selon Motorsport.com.

« Nous voyons, à partir de ce que nous voyons comme un chiffre, les sentiments mitigés des fans plus traditionnels [who are] moins heureux du changement, tandis que les nouveaux fans sont vraiment heureux de voir les choses bouger différemment. Donc, c’est essentiellement la chose que je vois est correcte à considérer.

« Et c’est pourquoi, comme je l’indique dans l’enquête, nous ne pensons même pas à aller avec tous les Grands Prix dans un format différent.

« Nous pensons que nous pouvons créer un nombre très fixe, qui sera je pense six dans un avenir proche, avec ce format, avec des changements que nous pensons [about] avec les équipes afin d’améliorer la qualité de l’offre.

Bien que les courses de sprint n’aient pas fait l’unanimité, elles ont sans aucun doute été reçues plus positivement que les grilles inversées lorsque le sport a montré un intérêt à les introduire.

C’était très évident dans l’enquête susmentionnée, avec 68% des fans déclarant qu’ils ne voulaient pas qu’un tel format soit utilisé.

Alors que lui et ses collègues étaient autrefois assez enthousiastes à l’idée, Domenicali a maintenant reconnu que ce n’était pas voulu.

« Nous savons que cela ne fait pas partie de la discussion que nous avons », a ajouté l’Italien.

« Alors je pense que [the results are] encourageant, et la tendance est confirmée par ce genre de mix, les fans avides ou traditionnels versus les nouveaux fans.

« C’est pourquoi c’est vraiment le bon endroit où nous devons trouver le bon compromis. »

Share