in

La France, contre l’histoire des Jeux Olympiques

25/07/2021 à 8h15 CEST

Le basket-ball masculin commence son voyage aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Avec un total de trois groupes composés de quatre équipes, la grande date de la journée d’ouverture est les Etats-Unis – France du groupe A, complété par l’Iran et la République tchèque.

Les Gaulois, emmenés par Gobert, Heurtel ou Ntilikina, relèvent le défi de vaincre l’équipe américaine pour la première fois dans l’histoire des Jeux Olympiques. Les deux combinés sont les principaux favoris du groupe et sont, avec l’Espagne, l’Australie et la Slovénie, les principaux candidats pour atteindre les phases finales.

Les Américains, pour leur part, avec quelques figures comme Booker, Durant ou Lillard, ils ont laissé quelques ombres dans la préparation de l’épreuve olympique: leurs deux premiers engagements se sont soldés par deux défaites contre le Nigeria et l’Australie. Pourtant, sans aucun doute, Ils sont à nouveau les grands favoris pour monter sur la plus haute marche du podium.

Garder l’histoire pour oublier la dernière Coupe du monde

L’objectif principal des hommes de Gregg Popovich est de se racheter de la mauvaise performance de la dernière Coupe du monde. Avec une liste infinie de victimes, l’équipe nord-américaine est tombée précisément contre la France en quart de finale. Depuis l’édition 1992, l’une des plus connues pour la présence de Jordan, Bird et Johnson, a obtenu six médailles d’or (1992, 1996, 2000, 2008, 2012, 2016) et une de bronze (2004).

Les États-Unis ont battu la France jusqu’à 21 fois en compétitions officielles. Ce n’est qu’à la vingt-deuxième place qu’il l’a fait : les Gaulois ont battu l’équipe de Gregg Popovich lors de la dernière Coupe du monde (89-79). L’équipe nord-américaine, avec une liste de joueurs conditionnée par les blessures des principales stars, n’a pas affirmé son statut de favorite et a chuté en quarts de finale. Dans l’histoire des Jeux Olympiques, les Français n’ont jamais gagné. Un total de six défaites lors des éditions de 1948 (65-21), 1984 (120-62), 2000 (106-94 en phase de groupes et 85-75 en finale), 2012 (98-71) et 2016 ( 100-97).

Un cours avec Jero Différence entre pas latéraux et mouvements latéraux en boxe

Katey Sagal retrouvera sa co-vedette de “Married With Children” dans l’émission à succès Netflix