La France joue contre la Suisse

27/06/2021 à 21:05 CEST

.

L’équipe de France entame sa phase à élimination directe du Championnat d’Europe ce lundi contre l’irrégulière Suisse, contre laquelle il cherchera à décrocher une victoire qui lui permette de se rapprocher du titre qui lui a échappé face au Portugal en 2016.

La championne du monde et principale favorite pour remporter l’Eurocup arrive à Bucarest après avoir dirigé le soi-disant « Groupe de la mort », dans lequel elle a joué deux grands matches contre l’Allemagne et le Portugal qui se sont soldés par une victoire (1-0) et un match nul ( 2-2), respectivement.

Avec un football très vertical et un trident offensif qui fait peur à la moitié de l’Europe, les hommes de Didier Deschamps affronteront le match avec des doutes sur le côté gauche et trois jours de repos de moins que leurs rivaux, un facteur que le défenseur Jules Koundé qualifie de « désavantage ».

Le grand doute dans le onze de départ se situe dans la défense, avec la blessure de Lucas Digne lors du match précédent et son remplaçant, Lucas Hernández, qui arrive mal à l’aise. Dans le cas où les deux sont indisposés, Rabiot serait contraint de retarder son poste pour jouer comme ailier, un poste inhabituel pour lui.

Avec BEnzema, Mbappé et Griezmann immobiles dans le onze, les changements possibles se feront au centre du terrain, où Deschamps devra décider qui accompagnera Kanté et Pogba : le créatif Rabiot ou un Tolisso qui pourra apporter plus de profondeur au groupe.

Une autre option est que la France change le dessin tactique pour un 3-4-1-2 et sort avec trois centraux, Varane, Lenglet, Kimpembe, avec Pavard dans le couloir droit et Rabiot dans le gauche, tandis qu’au centre du terrain se trouvent Kanté et Pogba.

En plus du bas des côtés aussi le reste de l’Eurocup est perdu sur blessure Dembélé, alors les absences en équipe de France deviennent un casse-tête pour Deschamps.

Devant eux, ils trouveront une Suisse qui a été interrogée et critiquée pour ses fans lors de la phase de groupes, dans laquelle ils ont joué un football très erratique qui Cela s’est traduit par une défaite contre l’Italie (3-0) et un match nul contre le Pays de Galles (1-1).

Avec les talentueux Xherdan Shaqiri à la barre, l’équipe d’Europe centrale s’est rachetée lors de la dernière journée avec une victoire retentissante et décisive contre la Turquie (3-1), avec laquelle elle a scellé son passage aux huitièmes de finale.

Dans ce match, Vladimir Petkovic a abandonné le schéma à 3 centres pour faire place à un 4-2-3-1, avec Akanji et Elvedi en couple à l’arrière et Zuber et Rodríguez sur les côtés, où le premier a brillé tant en attaque qu’en défense.

Ci-dessus, bien qu’ayant montré son visage le plus imprécis dans cette compétition, La Suisse essaie de récupérer le ballon et d’attaquer, avec des joueurs comme Embolo, Seferovic et Shaqiri, qui fait ressortir sa meilleure version lorsqu’il est libre de se déplacer dans l’espace et en profondeur.

Compte tenu des bons résultats du changement de schéma, Petkovic devrait répéter l’alignement du match précédent, bien qu’il ne soit pas exclu qu’il parie sur une formation coupée plus défensive.

Compositions probables :

France: Lloris ; Varane, Lenglet, Kimpembe ; Pavard, Pogba, Kanté, Rabiot ; Griezmann ; Mbappé, Benzema

Suisse: Sommer ; Widmer, Elvedi, Akanji, Rodriguez, Zuber ; Freuler, Xhaka, Shaqiri ; Seferovic et Embolo.

Arbitre: Fernando Andrés Rapallini (Argentine).

Stade: Stade national de Bucarest (Roumanie).

Heure: 21h00.

Share