« La France sera différente de Monaco et de Bakou »

14/06/2021 à 19:59 CEST

.

Le pilote espagnol Fernando Alonso (Alpine), double champion du monde de Formule 1, a assuré que le Grand Prix de France le week-end prochain « sera différent de l’expérience de Monaco et Bakou » et a fait confiance « pour pouvoir offrir un spectacle aux fans ».

« J’aime toujours courir en France. J’ai eu de bons résultats en Formule 1 et dans d’autres catégories, mais le circuit Paul Ricard est une piste que je ne connais pas très bien car je n’y ai couru qu’une seule fois en Formule 1« , Il a dit.

L’Asturien, sixième de la dernière manche du Championnat du monde le 6 à Bakou et onzième du championnat, a évoqué dans un communiqué alpin les ajustements effectués sur la piste, avec « pas mal de tronçons à grande vitesse » comme la courbe 10, qui « sera amusante dans ces voitures de Formule 1 modernes ».

Son coéquipier, le Français Esteban Ocon, a également évoqué sa grande « motivation » et son « énergie » pour courir à domicile, puisqu’en 2019 il n’était pas en compétition et l’année dernière cette épreuve n’a pas été disputée.

« Je pense que tout le monde dans l’équipe est désespéré d’avoir une bonne course à domicile., et nous travaillerons dur pour y parvenir. C’est le sud de la France, le beau temps, les supporters dans les tribunes et les voitures les plus rapides du monde… J’ai hâte », a déclaré le Français, retraité en Azerbaïdjan et douzième de la Coupe du monde, à un point d’Alonso. (12).

Share