La hausse du coût des matières premières pourrait affecter la croissance de l’immobilier et faire grimper les prix de l’immobilier

Les prix du ciment oscillent autour de Rs 480 par sac dans la plupart des régions du pays en mai 2021.

À un moment où l’immobilier en Inde avait commencé à montrer des poussées vertes de reprise, la deuxième vague de Corona a de nouveau frappé durement le secteur. Comme si cela ne suffisait pas, une forte hausse des prix des matières premières clés comme le ciment, le fer et l’acier, etc., a encore aggravé le problème. Selon des sources de l’industrie, l’augmentation des prix de ces articles a été jusqu’à 100% dans certains cas par rapport au milieu de l’année dernière. Les développeurs disent que cela a limité leur capacité à proposer de nouvelles offres et à accorder des remises à leurs clients.

Le verrouillage strict imposé dans le pays l’année dernière a entraîné diverses perturbations et goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement. Cependant, il n’y a eu que des fermetures partielles de la part de divers États du pays cette année, permettant ainsi la circulation des marchandises d’un endroit à un autre. Pourtant, les prix des matières premières de construction n’ont cessé de grimper au cours des deux derniers mois.

Les prix des matières premières ont augmenté dans le pays en raison de nombreux facteurs nationaux et internationaux et affectent les développeurs.

« Il y a eu une augmentation massive des prix de 50 à 100 % des matières premières utilisées par le secteur immobilier comme les tuyaux en acier, en ciment et en PVC depuis quelques mois. Ces articles constituent également la plus grande partie des matières premières utilisées par les acteurs de l’industrie. Depuis que la RERA a été appliquée dans le pays, les développeurs ne peuvent pas augmenter les prix des propriétés après avoir soumis les détails de leur projet aux autorités respectives. Par conséquent, cette hausse des prix nuira gravement à la viabilité du secteur qui a déjà été ébranlé sous l’assaut féroce de la pandémie et des blocages qui en résultent. Cela nécessite un contrôle par les autorités compétentes de ces hausses de prix irrationnelles », a déclaré Manoj Gaur, CMD, Gaurs Group, et vice-président – ​​Nord, CREDAI National.

Depuis janvier de cette année, il y a également eu une augmentation d’environ 15 % des prix de la tuyauterie et des matériaux d’isolation en raison d’une augmentation des prix de la résine et des polymères.

« Nous sortions à peine de la période difficile de l’année dernière et juste au moment où l’industrie a commencé à pousser un soupir de soulagement, les prix de nombreuses matières premières ont considérablement augmenté. Cela limitera notre capacité à accorder des remises et des offres aux acheteurs de maison, ce que le scénario actuel du marché justifie. Une partie de la reprise observée l’année dernière après l’assouplissement du verrouillage était due aux offres promotionnelles des développeurs. Mais cette année pourrait voir un gel de ces offres », a déclaré Pradeep Aggarwal, fondateur et président de Signature Global Group, président d’ASSOCHAM, Conseil national de l’immobilier, du logement et du développement urbain.

Selon des sources de l’industrie, les prix de l’acier enroulé à chaud sont restés au-dessus de la barre des 60 000 roupies pendant la plupart des jours de mai, ce qui est environ 75 % plus élevé que les prix moyens de mai 2020. Même par rapport à avril 2021, les prix de cette catégorie d’acier ont augmenté d’environ 10 %.

« L’acier est une matière première majeure du secteur immobilier. Bien que nous essayions d’absorber la hausse des coûts autant que possible, la forte augmentation des prix de cet intrant clé peut affecter le prix final des propriétés à un moment donné », a déclaré Nayan Raheja de Raheja Developers.

Les prix mondiaux des barres d’armature ont maintenant franchi 895 USD, qui étaient auparavant de 750 à 760 USD en mars de cette année. Cette augmentation substantielle aggrave les choses pour le secteur immobilier.

« La deuxième vague de corona coupe déjà le souffle au secteur immobilier. En plus de cela, il y a eu une augmentation gigantesque des prix des matières premières importantes, ce qui est un double coup dur pour nous. Il devient de plus en plus difficile d’absorber toutes les hausses de prix des intrants. Les développeurs sont pressés de toutes parts dans le scénario actuel », a déclaré Amit Modi, directeur, ABA Corp et président (élu), CREDAI Western UP.

Les prix du ciment oscillent autour de Rs 480 par sac dans la plupart des régions du pays en mai 2021. Il en était de même de Rs 375 en mai de l’année dernière. Cela se traduit par une augmentation massive d’environ 28% au cours de la dernière année.

« Avec une poussée accrue sur des aspects tels que la sûreté et la sécurité dans les projets immobiliers ces dernières années, il y a plus d’utilisation d’articles d’isolation, de tuyauterie et d’autres produits connexes. La hausse des prix de ces matériaux et d’autres pourrait entraîner une augmentation des prix des propriétés bientôt », a déclaré Sagar Saxena, chef de projet, Spectrum Metro.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt avec le calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share