La Liga maintiendra les règles et le protocole du Covid tant que toutes les équipes professionnelles ne seront pas vaccinées

25/07/2021 à 18:05 CEST

Bien qu’il existe déjà plusieurs clubs qui ont déjà appliqué les règlements et le protocole, les deux ils resteront en vigueur jusqu’à ce qu’ils soient complétés par les 42 clubs.

Par conséquent, le minimum de treize joueurs pour jouer le match en cas d’éclosion.

Chaque premier club vous pouvez reporter un match pour cause de COVID avant la 30e journée. En deuxième, ils pourront en demander deux avant le jour 34.

Dans ces deux dernières semaines il y a beaucoup d’équipes qui procèdent à la vaccination de tous leurs joueurs. Parmi eux figurent les cas de Cadix, Saragosse, Malaga ou Villarreal.

Il s’agit d’une avancée très importante mais elle ne modifie pas la décision adoptée par la Ligue et la RFEF concernant le règlement COVID pour la saison 2021-2022 et qui est en vigueur depuis le retour de la compétition en juin 2020 en Première et Deuxième Division. division.

Tant en ce qui concerne le protocole concernant l’entraînement, les jours de match et les mesures en compétition.

Et cette décision arrive parce que la réglementation COVID a une date d’expiration. Parce que, Comme convenu par LaLiga et RFEF, ils seront abrogés et perdront leur validité lorsque tous les joueurs appartenant à la compétition professionnelle auront été vaccinés contre COVID-19.

Lorsque cela se produit, LaLiga informera les clubs et la RFEF. Ceci est inclus dans le règlement régissant la compétition de football professionnel cette saison à venir.

Plus précisément dans les Dispositions extraordinaires pour COVID où dans le premier point concernant la sauvegarde générique, il est dit littéralement que « ces dispositions extraordinaires pour COVID et par rapport au nombre minimum de joueurs seront abrogées et perdront leur validité lorsque tous les joueurs appartenant à la compétition professionnels ont été vaccinés contre le COVID. Pour cela, LaLiga, une fois informée de ce fait, en avisera tous les clubs et la RFEF, aux fins appropriées & rdquor ;.

Sans absence justifiée, le match sera considéré comme perdu pour l’équipe

Il reste donc pour le moment en vigueur qu’en cas d’épidémie de COVID, le minimum de 13 joueurs, dont un gardien de but, pour la dispute d’un match.

En cas de non-atteinte de ce nombre comme impossibilité de déplacement pour cause d’interdictions sanitaires, la fermeture des établissements à condition que cette situation survienne dans les 48 heures précédant la contestation de la rencontre ou d’autres de nature similaire dérivées du covid, doit convenir de reporter la réunion à une nouvelle date selon les règles indiquées ci-dessous.

Le nombre maximum de reports est maintenu, étant un seul pour les clubs de première division jusqu’à la 30e journée et deux matches pour les clubs de deuxième division avant la 34e journée. A partir de cette date, vous ne pourrez plus demander de report.

Aux fins des calculs susmentionnés, le club qui n’était pas responsable de la suspension ne sera pas compté comme match suspendu.

Une fois la limite des rencontres pouvant être suspendues ou lorsqu’elles se produisant dans les derniers jours indiquées, le vainqueur (3 à 0) sera l’équipe qui est en mesure de jouer le match et si les deux équipes ne sont pas disponibles. est joué en raison de COVID, le match sera considéré comme perdant par les deux équipes.

Il reste cinq joueurs de la première équipe en cas de COVID

Le nombre minimum de footballeurs de l’équipe première sur le terrain de jeu et dans la convocation reste de sept sept joueurs sauf lorsque les causes de COVID décrites ci-dessus interviennent, auquel cas le nombre minimum de joueurs de l’équipe première licenciés pour le différend de la jeu et tout au long de son développement, qui seront 5 joueurs de l’équipe première.

En raison de causes COVID, la disponibilité minimale sera augmentée à 13 joueurs entre la première équipe et les équipes dépendantes ou le club filiale inclus dans cette section.

Dans le cas où à tout moment de la saison une équipe, en raison de causes COVID accréditées par le médecin de l’équipe, n’a pas le nombre minimum de joueurs de la première équipe, elle peut jouer le match avec tout autre joueur des équipes dépendantes ou filiales dès lors qu’elles ont respecté les protocoles d’hygiène et de sécurité du COVID prévus dans le concours professionnel.

Le club doit aligner tous les joueurs de la première équipe qualifiée pour le match lorsqu’ils ont 7 ans ou moins.

Si pour quelque circonstance que ce soit l’un de ces joueurs abandonne la contestation du match, cela sera cause de non-comparution et de perte du match.

Il maintient également la possibilité que les équipes puissent retarder l’arrivée dans les stades jusqu’à 50 ou 45 minutes, et non comme dans des conditions normales qui obligent les équipes à être au plus tard une heure et demie avant le début du match.

Format spécial de promotion à First

Les normes réglementaires établissent également que dans le cas où le barrage pour la promotion en premier ne pourrait pas être joué dans des conditions normales en raison de COVID, il pourrait être joué au format Final Four dans un seul lieu ou éliminatoire dans des lieux neutres pour un seul match. .

Un protocole pour le retour de la Ligue

En plus des règles de compétition, il y a les protocoles que Laliga a développés.

Le dernier était à quelques jours de la fin de la saison dernière avant un retour du public.

Maintenant, il est nécessaire de connaître le nouveau protocole avant le retour de la nouvelle saison et une fois le retour des fans dépend des Communautés autonomes.

Share