in

La Ligue de la Réunion

15/09/2021 à 09:14 CEST

.

Après une saison atypique au cours de laquelle le ballon a été orphelin de support, par Covid, arrive la Ligue des retrouvailles avec les fans avec laquelle le basket est une nouvelle fois au complet, même si pour le moment il n’est pas à cent pour cent.

Le basket avec un public sent et goûte meilleur et les joueurs augmentent leurs performances poussés par le rugissement des tribunes.

Ce qui ne change pas, c’est le favoritisme de Le Barça et le Real Madrid, avec Baskonia, Valence et Tenerife sur leurs talons et attendant qu’une pierre d’achoppement les rattrape par la droite s’ils le peuvent.

Dans l’attente de leur opportunité, en vue de se qualifier pour les playoffs, ils seront également Joventut, MoraBanc Andorra, Baxi Manresa, Herbalife Gran Canaria et Unicaja.

Les Hériter de San Pablo BurgosAprès deux saisons de croissance inhabituelle, c’est une véritable inconnue en raison de tous les changements qu’elle a subis.

Le reste, jusqu’à compléter les 18 équipes participantes, les Casademont Saragosse, Monbus Obradoiro, Fuenlabrada, Coosur Betis, Retabet Bilbao, UCAM Murcia et l’ascensionné Rivière Breogán Ils se battront pour être la surprise ou, à tout le moins, pour ne pas lutter pour maintenir la catégorie.

Ce sera également la première Ligue sans Movistar Estudiantes, qui a chuté pour la première fois de son histoire.

La NBA continue de trouver des joueurs de qualité dans la Ligue Endesa, le Garuba, Campazzo, Deck et Bolmaro, entre autres, mais cela ne veut pas dire que le niveau baisse. Le flux de joueurs entre la NBA et l’Europe se fait de plus en plus fréquent dans les deux sens et en Espagne notamment, des joueurs de qualité arrivent pour relancer leur carrière ou chercher l’importance qu’ils n’auraient pas de l’autre côté de l’Atlantique.

En parlant d’échanges, les voyages Madrid-Barcelone et Barcelone-Madrid se sont normalisés. Ce qui ne vaut pas un est désiré par le rival et ainsi de suite Nico Laprovittola quitte Madrid pour jouer au Barça, tandis qu’Adam Hanga fait le chemin inverse tout comme Thomas heurtel, bien que les Français fassent escale dans le Villeurbanne quelques mois pour ne pas manquer l’événement olympique.

Ensuite, il y a les classiques de la compétition, Pablo Laso entame sa onzième saison au Real Madrid et Moncho Fernández le douzième, bien qu’il y en ait aussi onze dans la catégorie la plus élevée.

Quant aux classiques, ils continueront là-bas Albert Oliver, Omar Cook, Rafa Martínez, Marcelinho Huertas ou Rodrigo San Miguel. Dans cette section, il y aurait aussi de la place Jaycee Carroll, mais le gardien américain n’a pas de contrat avec le Real Madrid bien que le club continue de le garder dans l’effectif sur son site internet.

En tout cas, tout est prêt pour une nouvelle saison de grands matchs, de grandes actions, de joies et de frustrations, du meilleur basket dans toute son ampleur et avec des fans.

33 nouvelles technologiques pour commencer la matinée informés des dernières nouvelles | La technologie

St. Vincent partage la chanson et la vidéo ‘The Nowhere Inn’ d’un nouveau film