La lutte pour le titre et un éventuel affrontement pourraient aider Aston Martin à marquer de « bons points »

Avec six courses à disputer et beaucoup de tension en tête de grille, Otmar Szafnauer estime qu’Aston Martin pourrait en profiter si les rivaux du titre se heurtaient.

Le championnat de cette année a déjà vu Max Verstappen et Lewis Hamilton impliqués dans deux gros accidents, au Grand Prix de Grande-Bretagne et au Grand Prix d’Italie.

Lance Stroll a marqué dans les deux courses, remportant son meilleur P7 de la saison à Monza.

Si les protagonistes s’affrontaient à nouveau dans les dernières courses de ce championnat, le patron de l’équipe Aston Martin, Szafnauer, espère que Stroll et son coéquipier Sebastian Vettel pourront recoller les morceaux.

« Si Max et Lewis se battent pour le championnat, ils se pousseront fort », a-t-il déclaré à Motorsport.com. « Donc, si quelque chose se passe à l’avant, vous pouvez obtenir de bons points avec les deux pilotes au milieu de terrain.

« Tant que c’est encore possible, nous nous battrons pour cela. »

Aston Martin est actuellement P7 au championnat de cette année, l’équipe basée à Silverstone n’ayant pas réussi à égaler les excellents résultats de l’année dernière. Avec 61 points au tableau, ils ont 31 points de retard sur Alpine.

Szafnauer ne renonce pas à traquer l’équipe propulsée par Renault dans le championnat des constructeurs.

« Difficile, mais possible », est son évaluation.

« Nous sommes septièmes au championnat des constructeurs, ce qui n’est pas ce que nous voulions » mais « nous avons encore un nombre considérable de courses devant nous dans lesquelles nous pouvons obtenir de bons points.

« C’est encore possible. Je pense que nous aurons besoin de courses extraordinaires mais nous les avons vues dans le passé. Je me souviens de la course à Bahreïn il n’y a pas si longtemps, lorsque Checo dans le premier tour a été bouclé puis gagné.

C’était la dernière victoire de l’équipe en F1, Sergio Perez P1 au Grand Prix de Sakhir.

Comme leurs rivaux, Aston Martin doit équilibrer les objectifs de cette année contre la toute nouvelle voiture de l’année prochaine.

Révélant que l’AMR21 ne sera plus développée, « principalement à cause du règlement technique pour 2022 », le directeur général a ajouté : « Nous n’avons qu’un temps limité en soufflerie et en CFD pour développer une voiture.

« Mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas continuer à tirer le maximum de performances de la voiture de la série 21, c’est une tâche complètement différente.

« Les ingénieurs de course, les pilotes, le groupe de simulation – ils continuent tous à travailler dur pour s’assurer que nous obtenons les performances que nous voulons maximiser. »

Share