La Maison Blanche rapporte « aucune perturbation apparente » concernant les nouveaux mandats fédéraux sur les vaccins

Le mandat de vaccination de l’administration Biden pour des millions d’employés fédéraux semble fonctionner, sans aucune perturbation apparente des forces de l’ordre, de la collecte de renseignements ou des voyages de vacances. Un jour après la date limite de mise en conformité, 92% des 3,5 millions de travailleurs fédéraux couverts par le mandat du président Joe Biden ont déclaré mardi au gouvernement qu’ils étaient au moins partiellement vaccinés, selon des responsables de la Maison Blanche.

Au total, 96,5 % des salariés ont été jugés conformes à la politique, y compris au travers d’exemptions médicales ou religieuses qui sont toujours en cours d’évaluation. Le reste est considéré comme non conforme, mais les responsables ont souligné que «ce n’est pas un gouffre» et que les travailleurs recevront des conseils pour se faire vacciner ou demander une exemption. Ce n’est qu’alors que la résiliation serait envisagée.

Depuis l’institution des mandats, la Maison Blanche a estimé que le gouvernement fédéral pourrait servir de modèle pour la nation. « Nous savons que les exigences en matière de vaccins fonctionnent », a déclaré Kevin Munoz, secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche. «Nous espérons que notre mise en œuvre envoie un message clair aux entreprises pour qu’elles prennent des mesures similaires qui protégeront leur main-d’œuvre, leurs clients et nos communautés.»

Les chiffres de l’effectif de l’Internal Revenue Service montrent comment un mandat peut augmenter le taux de vaccination. Environ 25 % des employés de l’agence ont obtenu une première chance après que le président Biden a annoncé le mandat en septembre ; maintenant, 98% sont en conformité.

Voir également

Les agences dont les taux de vaccination sont légèrement inférieurs ont tendance à avoir des effectifs très dispersés. Fin octobre, plusieurs agences de renseignement avaient apparemment au moins 20% de leurs effectifs non vaccinés, a déclaré le représentant républicain Chris Stewart de l’Utah, membre du House Intelligence Committee. La Federal Law Enforcement Officers Association a déclaré à peu près au même moment qu’il y avait environ 31 000 membres de 65 organismes fédéraux chargés de l’application des lois dans l’association, dont environ 60% d’entre eux étaient vaccinés.

Le taux de vaccination fédéral dépasse le taux de vaccination pour tous les Américains. Environ 82,2% des adultes américains, soit plus de 212 millions de personnes, ont reçu au moins une dose.

Share