La pression vient de moi, pas de Red Bull · .

Sergio Perez dit que toute pression sur lui pour performer chez Red Bull vient de lui-même, plutôt que de quiconque au sein de l’équipe.

Après le Grand Prix d’Espagne, le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a déclaré que l’équipe «avait désespérément besoin» de Perez pour rejoindre la lutte pour les trois premières places avec son coéquipier Max Verstappen et les pilotes Mercedes.

Mais Perez a insisté sur le fait que «toute la pression vient de moi» au sein de l’équipe. «Je veux vraiment livrer le maximum de potentiel là où l’équipe opère.

«L’équipe ne m’a pas mis [under] toute pression. Je sais quel genre de travail je dois faire. Ils n’ont donc pas à me dire quoi faire.

Perez a déjà marqué un podium à Monaco lors de la conduite pour Force India en 2016. Il a déclaré que faire de même pour Red Bull ce week-end serait important pour lui.

«Cela signifierait beaucoup parce que ce serait mon premier podium avec Red Bull», a-t-il déclaré. «J’ai donc hâte d’y être. J’espère que nous pourrons organiser une belle course et enfin nous retrouver dans ces positions et commencer à réduire l’écart avec les leaders.

Perez a souffert de douleurs à l’épaule lors des qualifications du Grand Prix d’Espagne et a filé en route vers la huitième place sur la grille. Il a déclaré aujourd’hui qu’il avait mis cela derrière lui et pensait par ailleurs avoir bien progressé au cours de la saison jusqu’à présent.

«Il y a beaucoup d’améliorations à venir et je pense que j’ai beaucoup de marge de progression. Chaque week-end, j’en apprends définitivement plus sur la voiture.

«Je pense qu’en Espagne évidemment [it] était un samedi. Donc les trois premières courses, je pense que nous avons bien progressé. Et en Espagne, j’ai juste oublié ce samedi et je suis parti.

Annonce | Devenez un supporteur et passez sans publicité

Grand Prix de Monaco 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix de Monaco 2021

Partagez cet article . avec votre réseau: