La princesse Eugénie partage un hommage émouvant à sa mère dans une nouvelle vidéo – « Un grand moment de fan girl » | Royale | Nouvelles

La petite-fille de la reine a déclaré que sa mère Sarah Ferguson l’avait aidée à co-fonder The Anti-Slavery Collective en 2017. Assise avec sa co-fondatrice de la charité Julia de Boinville, Eugénie s’est entretenue avec les auteurs de Half The Sky, Nicholas Kristof et Sheryl WuDunn , dont les travaux ont exploré les nombreuses questions liées à l’esclavage moderne.

Elle a ouvert la vidéo en disant : « Tout le monde est le bienvenu aujourd’hui, c’est une journée tellement excitante parce que nous parlons à Nick et Sheryl, qui forment un couple puissant dont Jules et moi avons été inspirés depuis le début de nos discussions sur l’esclavage moderne et vouloir combattre cette cause.

Elle a ajouté: « Et vous avez écrit ce livre intitulé Half The Sky, qui honnêtement – ​​Jules, vous semblez penser que ma mère nous l’a donné… »

Mme de Boinville, qui a fréquenté le Marlborough College et l’Université de Newcastle avec la petite-fille de la reine, a expliqué que Sarah Ferguson leur avait donné un exemplaire du livre.

« Je pense que ta mère nous en a donné un exemplaire quand nous avions environ 21 ans et c’était après que nous soyons allés en Inde pour visiter une maison sûre, et la première fois que nous avions entendu parler de la traite des êtres humains, et ce livre nous a vraiment stimulés et inspirés pour créer The Anti-Slavery Collective, c’est donc un grand moment de fan girl pour Eugénie et moi.

L’association a été créée en 2017 après qu’Eugénie et de Boinville ont passé cinq ans à se renseigner sur l’esclavage moderne.

L’Anti-Slavery Collective se décrit comme un «collectif indépendant dont la mission est de rassembler les acteurs du changement pour sensibiliser à l’esclavage moderne en tant qu’épidémie mondiale».

Dans une vidéo séparée sur la chaîne YouTube de l’association caritative, Eugénie a déclaré: « La mission de l’Anti-Slavery Collective est de rassembler les gens parce qu’ensemble, nous sommes tellement plus puissants et nous pouvons apporter de sérieux changements. »

Mais ce n’était pas la première fois que la princesse Eugénie aidait les victimes de l’esclavage moderne.

LIRE LA SUITE: La fureur du prince Harry face aux critiques: « Pourquoi tout le monde est-il si misérable? »

Et ce fut une année chargée pour Eugénie et son mari Jack Brooksbank.

Le couple royal s’est marié en octobre 2018 et en février 2021 Eugénie a donné naissance à leur premier fils.

Share