in

La productivité peut être mesurée quel que soit le lieu : EY

S'ils avaient le choix, 69 % des employés interrogés en Inde choisiraient la flexibilité dans leurs horaires de travail.  À titre de comparaison, 76 % veulent de la flexibilité dans leur lieu de travail.S’ils avaient le choix, 69 % des employés interrogés en Inde choisiraient la flexibilité dans leurs horaires de travail. À titre de comparaison, 76 % veulent de la flexibilité dans leur lieu de travail.

En Inde, 85 % des personnes interrogées pensent que leur productivité peut être mesurée avec précision quel que soit le lieu, selon l’enquête EY 2021 Work Reimagined Employee Survey. L’enquête, l’une des plus grandes enquêtes mondiales du genre, a recueilli les points de vue de plus de 16 000 employés dans 16 pays et dans de multiples secteurs et fonctions. Il comprend 496 employés indiens et explore les attitudes et les expériences des employés pour travailler tout au long de la pandémie et dans la « prochaine normale ».

Flexibilité : s’ils avaient le choix, 69 % des employés interrogés en Inde choisiraient la flexibilité dans leurs horaires de travail. À titre de comparaison, 76 % veulent de la flexibilité dans leur lieu de travail. Mais, à l’échelle mondiale, 54% des employés veulent de la flexibilité dans leur travail et 40% veulent de la flexibilité dans leur lieu de travail. En moyenne, les employés souhaitent travailler entre deux et trois jours à distance après la pandémie. Environ 38% des employés ont déclaré qu’ils souhaitaient une semaine de travail plus courte, tandis que 65% souhaitent que leur employeur offre des horaires de travail flexibles.

Maintien de l’emploi : malgré la volonté de changer d’emploi pour des modalités de travail plus flexibles, la plupart des répondants en Inde (91 %) se disent satisfaits de leur emploi. Mais, globalement, 76% des salariés se disent satisfaits de leur travail. En outre, plus de la moitié (54%) des employés interrogés dans le monde envisageraient de quitter leur emploi après la pandémie de Covid-19 s’ils ne disposent pas d’une certaine flexibilité quant à l’endroit et au moment où ils travaillent.

Investissement technologique : la perspective d’un travail flexible généralisé entraîne une augmentation des demandes de technologie, à la fois sur site et au bureau à domicile. 74 % des personnes interrogées déclarent vouloir une meilleure technologie au bureau (Internet et vidéoconférence plus rapides), près de la moitié (45 %) disent qu’elles souhaitent que les entreprises mettent à niveau le matériel à domicile (moniteurs et casques supplémentaires) et presque la même proportion (44 % ) souhaite obtenir le remboursement des dépenses liées à l’Internet haut débit/au téléphone. Cependant, malgré l’évolution vers de nouvelles façons de travailler et l’adoption rapide de la technologie des réunions virtuelles, une grande majorité, soit 90% (globalement 67%) aimerait voyager pour affaires modérément à intensivement après la pandémie de Covid-19.

Travail à distance : L’enquête a également examiné les attitudes à l’égard des pratiques de travail existantes, les employés interrogés étant largement positifs quant à l’impact du travail à distance. 63% des personnes interrogées en Inde ont estimé que si l’entreprise subventionnait l’installation d’un bureau à domicile par l’employeur, cela leur faciliterait grandement la vie au travail.

Obtenez les cours des actions en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Comment les reines de l’âge de pierre sont devenues une royauté du rock

La figurine pour laquelle le cerceau du panier avec lequel Kobe jouait enfant a été vendu