La Real ne veut pas sortir du cloud à Balaídos

27/10/2021 à 19h00 CEST

.

La Real Sociedad, même sans son capitaine Mikel Oyarzabal, fait face à un autre test exigeant contre le Celta de Vigo ce jeudi, qui doit relever le défi de vaincre le leader de la Liga Santander avec un esprit qui monte en flèche après avoir battu Getafe au Alfonso Pérez Coliseum (0-3).

Les habitants de Donostia sont sur une lancée. Ils ont disputé douze matches de compétition sans perdre -la meilleure note avec Imanol Alguacil-, ils sont déjà deuxièmes de leur groupe européen de la Ligue Europa et ont surmonté l’obstacle important de l’Atlético de Madrid lors de la dernière journée avec un match nul pour rester leader, en attendant que le Real Madrid et Séville récupèrent leurs matchs reportés.

L’équipe de txuri urdin n’a perdu qu’un des cinq derniers matchs qu’elle a disputés à Balaídos et l’année dernière, elle a gagné avec l’une des expositions auxquelles elle s’est habituée ces derniers temps pour ses fans (1-4).

Imanol Alguacil récupère l’arrière gauche Aihen Muñoz, qui a purgé une sanction au Wanda Metropolitano, il est probable que la nouvelle formation qu’il a opposée aux Atléticos n’aura pas de continuité et que le Real reviendra à un dessin plus habituel, avec une défense de quatre et un centre derrière dans lequel Zubeldia , Aritz et Le Normand briguent deux postes.

Une autre des incertitudes s’annonce après les bonnes minutes qu’ont réalisées les deux Alexander, Isak et Sorloth. L’huissier pourrait répéter la formule avec la paire de géants ou encore miser sur des joueurs plus mobiles qui complètent le Suédois, qui semble plus indiscutable en ce moment alors qu’il traverse. Martin Zubimendi reviendra probablement dans l’équipe mais Ander Barrenetxea pas encore.

Eduardo “Chacho & rdquor; Coudet mesurera sa récupération consciente que l’équipe basque n’a pas perdu depuis le premier match de championnat face au Barça (4-1) et qu’elle vient de mettre l’Atlético de Madrid (2-2) dans les cordes.

L’entraîneur argentin du Celta donnera, en principe, une continuité au onze qu’il a aligné à Getafe, où les leurs ont retrouvé les caractéristiques qui les caractérisaient l’année dernière : force défensive, pression sur le rival après la défaite et efficacité en attaque.

La grande performance offerte par Fran Beltrán en tant que pivot défensif et la nécessité d’avoir un footballeur avec une bonne touche comme Denis Suárez pour prendre le ballon à l’équipe d’Imanol Alguacil feront que Coudet ne forcera pas le retour de l’international péruvien Renato Tapia, qui commencer le match sur le banc.

Il ne devrait pas non plus retoucher l’axe de la défense, où le Ghanéen Joseph Aidoo s’est installé en couple du Colombien Jeison Murillo devant le Mexicain Néstor Araujo, auquel les voyages avec sa sélection ont nui dans la course par la titularité.

Les files d’attente probables

Celtique : Dituro ; Hugo Mallo, Aidoo, Murillo, Javi Galán ; Beltran ; Brais Méndez, Denis Suárez, Nolito ; Aspas et Santi Mina.

Société royale : Remiro ; Zaldua, Aritz, Le Normand, Muñoz ; Merino, Silva, Guevara; Januzaj, Isak et Portu.

Arbitre : Melero López (Comité andalou)

Stade : Balaídos

Heure : 19h00

Share