La Real, sans Silva, veut continuer la séquence contre un Séville difficile

19/09/2021 à 6h30 CEST

.

La Société Royale fait face avec optimisme la visite d’une Séville qui aspire à tout, mais avec inquiétude pour la perte de David Silva, rêvant de faire le pas en avant qui te laisser casser à la fin de la saison le toit de la cinquième place qui a été son maximum ces dernières années.

La perte de Silva a été décisive la saison dernière dans les nombreux matchs que le canari a ratés en raison de blessures, car son rôle dans l’équipe n’admet pas de remplaçant et maintenant Mikel Merino sera chargé de porter le poids du jeu au milieu de terrain.

Les Guipuzcoins auront besoin de tout pour battre une équipe sévillane qui perdu pour la dernière fois contre les Basques il y a presque 4 ans et qu’il part en favori pour cette rencontre, sans connaître encore la défaite.

Imanol Alguacil ne récupère pas les joueurs blessés donc il fera à nouveau confiance au blocage qui a si bien fonctionné ces derniers temps, avec le renforcement probable des composantes de la deuxième équipe comme le milieu de terrain Beñat Turrientes ou l’ailier Cristo Romero.

Mikel Oyarzabal est sur une lancée, a de grands nombres et reste infaillible en tant que tireur de penalty, même s’il n’a pas eu une bonne journée à Eindhoven jeudi. Isak et Januzaj arrivent au bon moment après avoir marqué en Ligue Europa contre le PSV.

Séville revient à la compétition en Liga après une longue pause dans ce tournoi, comme Son dernier match a eu lieu le samedi 28 août à Elche (1-1), et plus tard la compétition a été interrompue par les engagements des équipes nationales et l’équipe de Séville ne l’a pas reprise dans le Quatrième journée en raison du conflit entre les clubs et la Conmebol.

Cela signifie que l’équipe entraînée par Julen Lopetegui n’a pas joué le week-end dernier lorsque le match de Sánchez Pizjuán contre Barcelone a été reporté et que leur premier match officiel depuis celui disputé à Elche a été mardi dernier à Séville contre Salzbourg autrichien, de la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, qui s’est soldée par un nul à un.

Séville, quant à lui, malgré le revers continental, il a bien commencé en Liga avec deux victoires, contre le Rayo Vallecano (3-0) et à Getafe (0-1), plus le match nul susmentionné contre les habitants d’Elche, et maintenant il a un engagement compliqué à San Sebastián contre le Real, un rival qui a également eu cette semaine l’Europe compétition, sur votre cas aux Pays-Bas devant le PSV Eindhoven, jeudi dernier.

Lopetegui, après le départ de Jules Koundé mardi dernier, il l’a renoué ce samedi avec le jeune français central à l’entraînement du groupe après quelques jours où il a eu un travail particulier en raison de pertes physiques.

Le fait de jouer mardi, de le faire maintenant dimanche et d’avoir un autre match de Liga mercredi à Sáncez-Pizjuán, contre Valence, peut amener l’entraîneur de Donostiarra à répartir les minutes entre ses joueurs et cela Koundé lui-même se repose pour laisser le poste au Néerlandais Karim Rekik, bien que Lopetegui ait révélé que la décision ne sera prise que dimanche.

D’autres joueurs qui n’étaient pas titulaires contre Salzbourg, comme les Argentins Lucas Ocampos et Erik Lamela, le danois Thomas Delaney ou Rafa Mir, pourrait avoir sa chance dès le début, ainsi que l’arrière gauche suédois Ludwig Augustinsson, le seul des six recrues du club sur le marché des signatures récemment conclu qui n’a pas encore fait ses débuts.

– Alignements probables :

Société réelle: Remiro; Gorosabel, Aritz, Le Normand, Muñoz ; Zubimendi, Merino, Navarro ou Guevara; Oyarzabal, Januzaj et Isak.

Séville : Lier; Jesús Navas, Diego Carlos, Rekik, Augustinsson ; Fernando, Delaney; Ocampos, Rakitic, Lamela ; et Rafa Mir.

Arbitre: Mateu Lahoz. (Comité de Valence).

Stade: Reale Arena. Dimanche (16h15).

Share