La Real Sociedad est-elle un vrai candidat au titre ?

27/10/2021 à 16h05 CEST

La Real Sociedad de Imanol Alguacil a présenté ses lettres de créance pour être l’une des équipes qui disputeront le titre aux grands favoris : Real Madrid, Atlético de Madrid, FC Barcelone et Séville. Avec une seule défaite et 21 points sur 30 possibles, les chiffres du txuri-urdin sont dignes d’éloges et la qualité de son effectif invite à penser que mettre fin au règne des trois derniers champions est possible.

Les Basques, qui ont raté une occasion en or de se mettre en travers de l’Atlético de Madrid, ils sont les leaders provisoires en l’absence du Real Madrid et Séville récupérant leur match en attente : ils comptent six victoires, trois nuls et une seule défaite cette saison. Précisément, ce dernier était contre le FC Barcelone lors de la première de championnat, où l’équipe n’était pas à la hauteur et a laissé le Camp Nou écrasé.

L’équipe de San Sebastián rivalise, aime et tombe amoureuse d’une proposition offensive et voyante. Bien qu’elle n’ait pas pu compter sur Mikel Oyarzabal après la pause en raison de sélections en raison d’une blessure, l’équipe a maintenu le niveau compétitif et contre le Celta, elle aura l’opportunité de revenir seule en tête du classement si elle obtient les trois points..

La Real Sociedad et Séville, contre la dynastie des trois grands

Les txuri-urdin Ils se sont glissés dans les piscines principales cette saison 2021/22. Seul Séville la saison dernière a menacé le Real Madrid, le FC Barcelone et l’Atlético de Madrid dans la lutte pour le titre : ils ont atteint la dernière ligne droite avec de vraies options. Les trois équipes ont divisé la dynastie au cours des deux dernières décennies avec 10 titres pour Barcelone, cinq pour le Real Madrid et deux pour l’Atlético de Madrid.

L’équipe bleu et blanc ne sait pas ce que c’est que de remporter un titre en Liga depuis 40 ans. Avec deux trophées consécutifs, ceux de Saint-Sébastien ont été champions pour la dernière fois lors de la saison 1981/82. Depuis, il a conquis deux Copas del Rey (1986/87 et 2019/20) et une Supercoupe d’Espagne (1982).

Share