La reine défiera la pression politique pour quitter le château de Windsor pour le palais de Buckingham | Royal | Nouvelles

La reine est sous pression pour quitter le château de Windsor à la suite d’intrus dans l’enceinte de son domaine. Il s’agit du deuxième incident qui aurait eu lieu dans le parc du Royal Lodge quelques jours après les funérailles du duc d’Édimbourg. Cependant, la monarque subit également des «pressions politiques» pour quitter sa résidence préférée et retourner au palais de Buckingham.

La reine a passé la majorité de son temps à Windsor au cours de la dernière année en raison de la pandémie.

On pensait initialement que Queen déménagerait définitivement à Windsor et utiliserait le palais de Buckingham pour des fonctions officielles.

Cependant, il y a une pression croissante sur la reine pour qu’elle retourne au palais de Buckingham après que 360 ​​millions de livres aient été dépensés pour la rénovation de la résidence.

Russell Myers, rédacteur en chef royal du Mirror, a déclaré à talkRADIO: “La reine a séjourné au château de Windsor toute l’année dernière dans l’isolement en raison de la crise des coronavirus.”

JUST IN: Le prince Charles et William acceptent de fuir Harry après Oprah et les fuites

Il a poursuivi: «Il est bien connu qu’elle préfère dire au château de Windsor.

«Elle y est restée avec le prince Philip au cours de l’année écoulée.

«Il y a un drame à savoir si elle reviendra au palais de Buckingham.

“Il a fait l’objet d’une rénovation de 360 ​​millions de livres sterling, il y a donc une pression politique sur la reine pour qu’elle retourne au palais de Buckingham et rentre à Londres. On nous dit qu’elle y retournera.

L’animateur de TalkRADIO, Kevin O’Sullivan, a répondu: «Je pense qu’à 95 ans, la reine devrait pouvoir vivre où elle veut vivre. Donnez-lui une pause!

Hier, il a été révélé que la police de Thames Valley avait été forcée d’arrêter deux intrus la semaine dernière, un homme de 31 ans et sa petite amie, 29 ans.

Les deux avaient réussi à escalader les clôtures autour du Royal Lodge avant d’être appréhendés par la police.

Surtout, la loge royale est l’endroit où la reine promène ses deux corgis bien que l’on ne pense pas que Sa Majesté soit entrée en contact avec les intrus.

Le 19 avril, la police a également été appelée au domicile du duc d’York après qu’une femme se serait frayée un chemin jusqu’à son manoir.