La reine Elizabeth embauche une aide supplémentaire pour travailler autour du palais de Buckingham au milieu d’un changement de santé

La reine Elizabeth apporte quelques changements à son personnel de Buckingham Palace. Le Sun rapporte que la monarque de 95 ans recherche une femme de ménage pour sa résidence principale, cherchant à embaucher quelqu’un qui « nettoiera et prendra soin d’un large éventail d’intérieurs et d’articles, en veillant à ce qu’ils soient présentés sous leur meilleur jour ». Une ancienne expérience de nettoyage n’est pas une exigence, mais la publicité appelle à un « œil attentif aux détails » et à être « très efficace et proactive ». Le travail ne paierait que de 11 300 £ à 22 600 £ pour une semaine de 20 ou 40 heures.

« En rejoignant notre équipe professionnelle sur nos sites à Londres, vous entretenez, nettoyez et prenez soin d’un large éventail d’intérieurs et d’articles, en vous assurant qu’ils sont présentés sous leur meilleur jour », indique la liste sur le site Web de Royal Household. « En apprenant de vos collègues, vous acquerrez les compétences professionnelles spécialisées nécessaires, en visant toujours les normes les plus élevées. Et à l’occasion, vous soutiendrez également des fonctions et des événements. »

Cet ajout au personnel de maison fait suite à certaines inquiétudes concernant la santé et l’endurance de la reine. Selon un rapport de Vanity Fair, le monarque est invité à renoncer à ses gin-martinis préférés. « On a dit à la reine de renoncer à son verre du soir qui est généralement un martini », a déclaré un ami de la famille à la publication. « Ce n’est pas vraiment grave pour elle, elle n’est pas une grande buveuse, mais il semble un peu injuste qu’à ce stade de sa vie, elle doive renoncer à l’un des rares plaisirs. »

Selon le rapport, la reine savoure « un verre de Dubonnet et de gin avec une tranche de citron et beaucoup de glace », ainsi qu’un dry gin martini ou un verre de champagne avant de se coucher. Cependant, elle a révélé en 2019 qu’elle n’était pas une buveuse de vin. « Je ne bois pas de vin moi-même, mais j’entends que c’est très bon », a déclaré la reine au directeur de l’Institut national de botanique agricole lors d’un événement royal.

Sa Majesté célébrera son jubilé de platine en 2022, marquant ses 70 ans sur le trône, et cette nouvelle concernant la réduction de sa consommation d’alcool est la dernière de quelques préoccupations mineures concernant son âge avancé. Elle a été aperçue publiquement en train d’utiliser une canne pour la première fois depuis 2003 lors de sa visite à l’abbaye de Westminster à Londres lundi. Elle a fait le déplacement pour assister au centenaire de la Royal British Legion, qui est chargée de coordonner l’appel au coquelicot britannique, qui collecte des fonds pour les anciens combattants. Une source royale est restée vague quant à la raison pour laquelle la reine avait besoin de la canne, partageant seulement avec Newsweek que le soutien supplémentaire était pour son « confort ».

Share