La reine Elizabeth II «gardera toujours la porte ouverte» à Harry pour son retour royal, déclare l’auteur | Royal | Nouvelles

Le duc de Sussex a de nouveau fait la une des journaux récemment, après une autre interview controversée aux États-Unis. La semaine dernière, Harry a rejoint Dax Shepard et co-animateur Monica Padman sur le podcast American Expert. Au cours de l’interview de 90 minutes, le prince a publié d’autres révélations explosives sur la vie dans la famille royale.

Il a affirmé qu’il voulait quitter l’établissement depuis la vingtaine et a critiqué les compétences parentales de son père.

Mais le biographe royal Andrew Morton pense que la reine n’hésiterait jamais à accueillir son petit-fils dans la famille.

M. Morton affirme que Sa Majesté a beaucoup d’empathie pour le duc de Sussex et voit beaucoup de similitudes dans les circonstances entre son petit-fils et sa sœur, la princesse Margaret.

Il a déclaré à Vanity Fair: «Je pense que la reine sait qu’être la pièce de rechange est difficile et une partie d’elle-même reconnaît qu’Harry était parfois un peu une âme perdue, tout comme sa sœur.

«Elle a toujours voulu protéger Harry et je pense que c’est en partie parce qu’elle a vu Margaret devenir victime du système.

«Le fait de fermer Margaret n’a pas aidé et la reine a appris de cela.

LIRE LA SUITE: Qu’est-ce que «Planter un arbre pour le jubilé de la reine»? Comment participer

Le prince Harry a déclaré à ses animateurs de podcast qu’il trouvait le premier amendement de la Constitution américaine “dingue”.

Le premier amendement protège, entre autres, la liberté d’expression, de presse et de réunion.

Ses remarques ont été vivement critiquées par Nigel Farage qui a suggéré qu’Harry avait «perdu le complot».