La reine est saluée comme «l’arme secrète» du gouvernement alors qu’elle se prépare à accueillir Biden à Windsor | Royale | Nouvelles

La reine se prépare à accueillir le président américain Joe Biden et son épouse le Dr Jill Biden au château de Windsor aujourd’hui, deux jours après leur toute première réunion à Cornwall vendredi soir. Cette rencontre marquera la dernière démonstration du monarque du soft power de Sa Majesté avec un dirigeant des États-Unis, a déclaré un commentateur royal.

Matthew Dennison, auteur de la biographie récemment publiée The Queen, a écrit dans le Daily Telegraph : « Pour la reine et le président, la rencontre d’aujourd’hui entre Elizabeth II et Joe Biden, après la réception de vendredi soir pour les dirigeants du G7 à l’Eden Project, est un un significatif.

« La tasse de thé et la garde d’honneur offertes par le plus vieux chef d’État du monde au représentant de la plus grande superpuissance du monde sont une offre symbolique, gage d’une amitié qui a été la pierre angulaire de la politique étrangère britannique tout au long de leur vie.

« Pour la reine, qui a rencontré tous les présidents américains depuis les années 50, à l’exception de Lyndon Johnson, cet engagement est son dernier service rendu au bien-être britannique sur la scène internationale.

« Compte tenu de la chaleur de ses rencontres avec de nombreux présidents américains précédents, c’est presque certainement un devoir qu’elle anticipe avec une pincée de plaisir. »

M. Dennison a poursuivi en notant que la reine avait eu son premier contact avec des politiciens américains alors qu’elle n’avait que 12 ans et qu’elle était toujours la princesse Elizabeth.

Ensuite, elle a rencontré l’ambassadeur américain Joe Kennedy lors d’une réception offerte pour lui par le roi George VI au château de Windsor.

Quatre ans plus tard, M. Dennison a rappelé que la princesse Elizabeth avait rencontré la première dame des États-Unis, Eleanor Roosevelt, et lui avait posé plusieurs questions sur la vie aux États-Unis et le mouvement de la jeunesse outre-Atlantique.

L’auteur royal a déclaré que la reine avait continué à être « sérieusement intéressée » par les États-Unis tout au long de sa vie.

LIRE LA SUITE: Tentative d’assassinat de la reine dissimulée pendant 40 ans

Et les bonnes relations qu’elle a pu créer avec les présidents américains au cours de son règne de 69 ans montrent à quel point le monarque est essentiel pour son gouvernement en matière de diplomatie étrangère.

Il a déclaré: « Dans presque tous les cas, la reine a également inspiré admiration et respect.

« Ce sont les qualités qui sous-tendent son titre officieux d' »arme secrète » de son gouvernement. »

La reine était de bonne humeur vendredi lorsqu’elle a rencontré les Bidens.

A NE PAS MANQUER

Leur première rencontre a eu lieu lors d’une réception à l’Eden Project à Cornwall, où les dirigeants mondiaux participent au sommet du G7.

Après la réception de 40 minutes, la reine s’est jointe aux dirigeants mondiaux pour une photo de famille traditionnelle – et a laissé tout le monde en colère avec une blague.

Alors que le photographe prenait plusieurs clichés du groupe, la reine a déclaré: « Êtes-vous censé avoir l’air de vous amuser? »

Le Premier ministre Boris Johnson, qui a accueilli l’événement, a catégoriquement dit « oui ».

Il a ajouté: « Nous nous sommes amusés – malgré les apparences. »

Aujourd’hui, la reine recevra M. et le Dr Biden dans le quadrilatère du château de Windsor, qui a accueilli hier les célébrations de son anniversaire officiel.

Après leur arrivée à la résidence de Sa Majesté à Berkshire, le couple présidentiel recevra un salut royal.

Cela sera effectué par une garde d’honneur formée par les gardes de grenadiers du premier bataillon de la Queen’s Company.

Pour honorer les invités de la reine, l’hymne national américain sera également joué.

M. Biden inspectera ensuite la garde d’honneur et rejoindra la reine et son épouse à l’intérieur du château pour une réunion privée et un thé.

Il est le 13e président américain en exercice à avoir rencontré la reine depuis 1952.

Share