La réponse de Facebook à la maltraitance des enfants est « inadéquate », selon un lanceur d’alerte

28/10/2021 à 10h19 CEST

SPORT.es

Un ancien employé de Facebook a déclaré aux autorités américaines que Les efforts de l’entreprise pour supprimer les contenus pédopornographiques de la plate-forme étaient « insuffisants » et « manquaient de ressources ». Les accusations sont contenues dans des documents vus par le média britannique BBC News et présentés à la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis il y a deux semaines.

Le lanceur d’alerte anonyme affirme que les modérateurs « ne sont pas suffisamment formés et mal préparés ». Facebook a déclaré dans un communiqué : « Nous ne tolérons pas cet abus odieux des enfants et nous utilisons des technologies sophistiquées pour le combattre. « Nous avons financé et aidé à construire les outils que l’industrie utilise pour enquêter sur ce crime terrible, sauver des enfants et rendre justice aux victimes. »

Il a ajouté qu’il avait partagé ses technologies anti-abus avec d’autres entreprises.. Les révélations interviennent après que l’ancienne initiée Frances Haugen a témoigné devant le Congrès américain plus tôt ce mois-ci que les plateformes Facebook « blessent les enfants, alimentent la division et nuisent à notre démocratie ».

Share