La Seleçao reporte son appel en pleine guerre avec le Premier ministre

16/09/2021 à 19:52 CEST

La CBF a pris du recul pour apaiser les tensions avec les équipes de Premier League et a retardé d’une semaine (jusqu’à vendredi 24) l’annonce des convocations pour le triple tour de qualification pour Qatar 2022 prévu au mois d’octobre.

La mesure a été prise en attendant les résultats des négociations ouvertes entre la FIFA, la Premier League, la fédération anglaise et le gouvernement britannique., afin que les footballeurs sud-américains n’aient pas à purger une quarantaine, lorsqu’ils retournent sur le territoire anglais après avoir disputé la phase de qualification pour la Coupe du monde avec leurs équipes nationales.

La Seleçao a été la grande victime du boycott des clubs anglais, qui a empêché neuf footballeurs brésiliens d’assister à la triple journée de septembre. Tite il a été contraint de faire un deuxième appel pour couvrir les victimes. Et, au milieu du manque de contrôle, le Zenit Saint-Pétersbourg en a profité pour réclamer la présence des ex-blaugrana Malcom et Claudinho, qui, au final, n’ont pas joué une seule minute.

L’AFA, en revanche, a choisi d’être d’accord avec les clubs anglais. Il avait ses quatre joueurs de Premier League qui ont causé tout le gâchis de la suspension Brésil-Argentine, puisque la surveillance sanitaire brésilienne les a contraints à la quarantaine. Le problème est que l’avertissement était mauvais et tardif.

Avec ou sans accord entre la FIFA et le Premier ministre, le Brésil continuera d’appeler ses joueurs qui se produisent en Angleterre. La CBF, qui enverra la liste à la FIFA comme prévu, espère que lorsque l’annonce sera faite à la presse, aucune autre modification ne devra être apportée, évitant de transmettre une image de désordre et d’improvisation.

La Canarinha, qui a remporté les huit matches de qualification pour le Qatar, affrontera le Venezuela (le 7 à San Cristóbal), la Colombie, le 10 à Barranquilla) et l’Uruguay (le 14 à Manaus) en octobre.

Share